References of "Dewalque, Arnaud"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLa psychologie de Natorp à l’épreuve de la phénoménologie : la recension de Reinach
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2009, February 26)

Mon intention est de revenir sur un aspect tout à fait particulier du débat entre la phénoménologie et la psychologie de Natorp, à savoir l’écart entre une théorie « statique » et une théorie « génétique ... [more ▼]

Mon intention est de revenir sur un aspect tout à fait particulier du débat entre la phénoménologie et la psychologie de Natorp, à savoir l’écart entre une théorie « statique » et une théorie « génétique » des essences (eidè) ou, pour reprendre l’expression de Natorp, entre un « platonisme statique » et un « platonisme génétique ». Avec cette opposition en tête, j'examine le contentieux qui oppose Reinach à Natorp, à partir de la recension de la "Psychologie générale" rédigée par Reinach. Je focalise mon attention sur les thèses natorpiennes suivantes: (1) Le Je pur est inobjectivable et ne peut être décrit – à quoi Reinach objecte que le Je pur est une donnée phénoménologique, un phänomenologischer Befund; (2) La distinction entre acte et contenu est relative – à quoi Reinach objecte qu’elle est absolue; (3) La distinction entre contenu et objet est également relative – à quoi Reinach objecte que cette distinction est utilisée de façon équivoque mais doit être entendue comme absolue en un sens au moins. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTraduction française (précédée d'une introduction): Paul Natorp, « Sur la théorie platonicienne des Idées » (conférence prononcée en 1913, publiée en 1914)
Dewalque, Arnaud ULg

in Philosophie (2009), 104

Le texte qui suit est la traduction française d’une conférence prononcée à Berlin le 8 décembre 1913 par Paul Natorp, l’un des principaux représentants – avec Hermann Cohen et Ernst Cassirer – de l’école ... [more ▼]

Le texte qui suit est la traduction française d’une conférence prononcée à Berlin le 8 décembre 1913 par Paul Natorp, l’un des principaux représentants – avec Hermann Cohen et Ernst Cassirer – de l’école néokantienne de Marbourg. Natorp y expose à nouveaux frais l’interprétation de l’idéalisme platonicien qu’il avait défendue en 1903, à partir d’une analyse systématique et minutieuse des dialogues de Platon, dans sa Platos Ideenlehre et, de façon condensée, dans son article de 1911 sur « La logique de Platon »1. Comme le montre la conférence, cette interprétation consiste à combattre la séparation aristotélicienne entre logique et métaphysique – ou encore entre pensée et être, Denken et Sein – pour voir dans la théorie platonicienne de Idées une théorie de l’« être-pensé » qui formerait la matrice d’un idéalisme critique ou transcendantal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (12 ULg)
Full Text
See detailAllocution d'ouverture à la table-ronde « Uns Menschen wenigstens… » (Hommage à D. Giovannangeli)
Dewalque, Arnaud ULg

Speech (2008)

Cette table ronde rassemble des chercheurs et enseignants du département de Philosophie qui ont été, pour la plupart, des élèves de Daniel Giovannangeli, qui ont pour ainsi dire appris le travail ... [more ▼]

Cette table ronde rassemble des chercheurs et enseignants du département de Philosophie qui ont été, pour la plupart, des élèves de Daniel Giovannangeli, qui ont pour ainsi dire appris le travail philosophique à son contact, et qui souhaitent lui rendre un hommage scientifique. - Les interventions rassemblées ici se placent sous le signe d’une formule bien connue : le « du moins pour nous hommes » (uns Menschen wenigstens) ajouté par Kant dans la seconde édition de la Critique de la raison pure, en 1787. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
See detailAnthropologie philosophique ou Wissenschaftslehre?
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2008, October 09)

Quelle place la philosophie doit-elle faire à la « question anthropologique » ou à la « question de l’homme » ? En dépit du succès incontestable de l’anthropologie philosophique dans le courant du ... [more ▼]

Quelle place la philosophie doit-elle faire à la « question anthropologique » ou à la « question de l’homme » ? En dépit du succès incontestable de l’anthropologie philosophique dans le courant du vingtième siècle, cette question est peut-être, comme on sait, plus complexe qu’il n’y paraît. Les travaux de Daniel Giovannangeli, en retraçant les médiations que l’on connaît (Kant lu par Heidegger, lui-même lu par Sartre et relu par Foucault), ont largement mis en lumière cette complexité. Sur quoi repose-t-elle ? Pourquoi l’orientation sur l’homme semble-t-elle à la fois incontournable et trop réductrice ? Je me bornerai ici à avancer une hypothèse, vers laquelle convergent, me semble-t-il, les travaux de D. Giovannangeli, et que je formulerais pour ma part de la manière suivante : le traitement philosophique de la question anthropologique est indissociable d’un problème de fondation, la philosophie se caractérisant elle-même prioritairement par une dimension fondationnelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Full Text
See detailLa description phénoménologique
Dewalque, Arnaud ULg

Conference given outside the academic context (2008)

L'objectif de la conférence, destinée à un large public, est de présenter la notion de description qui constitue le coeur de la méthode phénoménologique fondée par Edmund Husserl (1859-1938). J'y discute ... [more ▼]

L'objectif de la conférence, destinée à un large public, est de présenter la notion de description qui constitue le coeur de la méthode phénoménologique fondée par Edmund Husserl (1859-1938). J'y discute les deux questions suivantes: (1) qu'appelle-t-on la description phénoménologique? Et (2) à quoi sert-elle? [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
See detailLa question de l'être manque-t-elle dans le néokantisme? Rickert vs Heidegger
Dewalque, Arnaud ULg

Scientific conference (2008, June)

In this paper I maintain that the neo-Kantian philosopher Heinrich Rickert, to the contrary of what Heidegger suggests, has not at all neglected the so-called "question of being" (Frage nach dem Sein) and ... [more ▼]

In this paper I maintain that the neo-Kantian philosopher Heinrich Rickert, to the contrary of what Heidegger suggests, has not at all neglected the so-called "question of being" (Frage nach dem Sein) and has precisely developed an original foundational programm to give a critical account of the variety of existential commitments involved in our (scientific and ordinary) judgements about the world. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (0 ULg)
Full Text
See detailL’existence effective comme prédicat de premier niveau : la contribution de Lotze
Dewalque, Arnaud ULg

Scientific conference (2008, April 11)

The aim of this talk is to provide a historical-critical reconstruction of the forgiven polemics, which opposed R. H. Lotze to Kant’s concept of “absolute positing” and to its variation by Herbart. With ... [more ▼]

The aim of this talk is to provide a historical-critical reconstruction of the forgiven polemics, which opposed R. H. Lotze to Kant’s concept of “absolute positing” and to its variation by Herbart. With regard to the metaphysical concept of “existence” as “actuality” (which must notably be distinguished from the logical analysis of “exists” as “objectivity”, viz. as second-level predicate), this reconstruction suggests that Lotze could be considered as the “missing link” between the Kantian and the Fregean paradigm: it allows us to understand the passage from existence as being “absolutely posited” to existence as being a “part” of the so-called “world-furniture”. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailQuelques difficultés de l’empiriocriticisme
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2008, February 22)

L’idée centrale de Mach et d’Avenarius est que tous les concepts métaphysiques qui ne trouvent pas leur source directe dans l’expérience (et d’abord les deux grandes catégories traditionnelles de cause et ... [more ▼]

L’idée centrale de Mach et d’Avenarius est que tous les concepts métaphysiques qui ne trouvent pas leur source directe dans l’expérience (et d’abord les deux grandes catégories traditionnelles de cause et de substance) ne sont que des fictions qui répondent à des besoins pratiques et qui doivent être « éliminées » au moyen d’une description des faits empiriques et des relations de « dépendance » dans lesquelles ils se trouvent. Bien qu’insatisfaisante à bien des égards, la position empiriocritique recèle néanmoins, comme le remarque Moritz Schlick, des « contradictions instructives » . Ce sont ces contradictions ou ses difficultés que je tâcherai de faire apparaître. Je commencerai par donner un bref aperçu des deux versants du programme d’Avenarius, que j’appellerai respectivement – à la suite de Wundt – la théorie de l’expérience pure (1°) et la théorie de l’introjection (2°). Ensuite, j’examinerai trois critiques qui ont été adressées à la méthode empiriocriticiste par Wundt, Rickert et Schlick. Ces critiques concernent trois problèmes qui ont été très débattus au tournant du vingtième siècle en raison de la prédominance des courants positivistes : le problème de la description (3°), le problème du sujet connaissant (4°) et le problème de l’immanence (5°). [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailHeinrich Rickert, Transzendentalphilosophie
Dewalque, Arnaud ULg

E-print/Working paper (2008)

Transcription d'un manuscrit inédit de Rickert sur la "Philosophie transcendantale" (Nachlass Rickert, Université de Heidelberg).

Detailed reference viewed: 46 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailValidité du sens ou idéalité des significations ? Rickert et Husserl : deux variétés de logique pure
Dewalque, Arnaud ULg

in Etudes Philosophiques (2008), (1), 97-115

In this article, I postulate that there are several varieties of logical antipsychologism, to which correspond various concepts of “pure logic”. Two conceptions are here under discussion: Husserl’s “logic ... [more ▼]

In this article, I postulate that there are several varieties of logical antipsychologism, to which correspond various concepts of “pure logic”. Two conceptions are here under discussion: Husserl’s “logic of ideality” and Rickert’s “logic of validity”. Against the equivocal use of “validity” and “ideality” by Heidegger, I first show that none of those conceptions can be exactly superimposed on the other one, because Rickert agrees with Husserl’s antipsychologism but rejects his theory of significations. It then appears that this difference – which is particularly obvious in Rickert’s unpublished review of Palágyi’s very controversial book –, reveals in fact a “weak point” in Husserl’s Logical Investigations: the confusion between logical and mathematical objects (a confusion which will be later recognized by Husserl himself). Rickert’s “axiological” alternative avoids directly this confusion by asserting the irreducibility of the propositional sense – which is grounded on pure “theoretical values” – to an ideal object. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThéorie et pratique (Série Actes, 1)
Dewalque, Arnaud ULg; Seron, Denis ULg

in Bulletin d'Analyse Phénoménologique (2008), IV(3),

Ce numéro rassemble des textes issus de travaux menés dans le cadre d’un séminaire doctoral sur le thème « Théorie et pratique », qui s’est tenu à l’Université de Liège durant une semaine complète, du 21 ... [more ▼]

Ce numéro rassemble des textes issus de travaux menés dans le cadre d’un séminaire doctoral sur le thème « Théorie et pratique », qui s’est tenu à l’Université de Liège durant une semaine complète, du 21 au 25 mai 2007. Le but du séminaire était d’évaluer la part prise par des philosophes de style phénoménologique (au sens le plus large) dans certains débats, centraux dans la philosophie du XXe siècle, qui se rattachent directement à la distinc- tion entre théorie et pratique. Parmi ces débats, il faut compter ceux soulevés et animés par les pragmatistes autour de la définition de la vérité en termes de « conséquences pratiques », par certains néokantiens et par Brentano et Husserl autour du rapport entre logique et éthique, par Husserl sur la question du psychologisme, par des sociologues phénoménologues comme Schütz autour de la « coupure épistémologique », mais aussi les controverses des intellectuels français d’après-guerre, qui, aujourd’hui encore, déterminent en profondeur le devenir de la philosophie française. Ces problèmes sont au centre du présent recueil. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQue signifie le "primat de la raison pratique" en théorie de la connaissance?
Dewalque, Arnaud ULg

in Bulletin d'Analyse Phénoménologique (2008), IV(3), 124-168

Partant du constat que la majeure partie des débats concernant un éventuel « primat de la raison pratique » se jouent pour ainsi dire en amont de la phénoménologie husserlienne, j’entreprends d’abord de ... [more ▼]

Partant du constat que la majeure partie des débats concernant un éventuel « primat de la raison pratique » se jouent pour ainsi dire en amont de la phénoménologie husserlienne, j’entreprends d’abord de retracer les deux sources de la thèse du « primat de la raison pratique », telle qu’elle est défendue dans l’école néokantienne de Bade, à savoir la source kantienne- fichtéenne, qui concerne le caractère « normatif » du critère de validité de la connaissance, et la source brentanienne-bergmannienne, qui concerne le caractère « pratique » des actes judicatifs. J’examine ensuite brièvement les deux stratégies développées respectivement par Rickert et par Lask pour écarter l’objection de « moralisme » : l’idée d’un « parallélisme logico- éthique » (Rickert) et la critique du concept de Sollen (Lask). [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (5 ULg)
Full Text
See detailEntwicklung der Kritizismus in der deutschen Philosophie des 19.-20. Jahrhunderts
Dewalque, Arnaud ULg

E-print/Working paper (2008)

Tableau synoptique du mouvement criticiste et des différentes écoles qui le composent.

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
See detailBibliographische Übersicht der deutschsprachigen Logik-Handbücher 1830-1930 in chronologischer Reihenfolge zugeordnet
Dewalque, Arnaud ULg

E-print/Working paper (2008)

Les manuels de logique traditionnelle qui ont vu le jour au XIXe siècle dans la philosophie de langue allemande ont été le lieu de véritables réflexions philosophiques sur des questions absolument ... [more ▼]

Les manuels de logique traditionnelle qui ont vu le jour au XIXe siècle dans la philosophie de langue allemande ont été le lieu de véritables réflexions philosophiques sur des questions absolument fondamentales : la question du statut des propositions et des formations logiques en général, la question du sens, celle de la vérité, celle des positions d’existence, etc. Historiquement parlant, ces manuels constituent, à côté de l’abondante littérature engendrée par la psychologie naissante, l’une des sources majeures de la philosophie contemporaine. Mais ils sont aussi le lieu où s’est développé et où a été reformulé de façon privilégiée le programme critique kantien de fondation des sciences et de la connaissance en général. Pour toutes ces raisons, l’énorme masse des manuels de logique apparus au XIXe siècle constitue un terrain d’investigation particulièrement digne d’intérêt, avant tout sur le plan de l’histoire de la philosophie. Mais c’est aussi un terrain d’investigation difficile à embrasser du regard. Créée afin de remédier à cette difficulté, cette liste bibliographique entend offrir un aperçu – nécessairement partiel – de la production philosophique consacrée aux questions de logique entre 1830 et 1930 dans l’espace germanophone [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
See detail5 notices: « Chose », « Il y a », « Néo-kantisme », « Ontologie fondamentale », « Vérité »
Dewalque, Arnaud ULg

in Beaulieu, Alain (Ed.) Abécédaire de Martin Heiddegger (2008)

Brève analyse du sens de quelques concepts heideggériens et du contexte dans lequel ils apparaissent.

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe problème du sens. Heidegger, auditeur de Rickert
Dewalque, Arnaud ULg

in Etudes Phénoménologiques (2008), 45-48

In this paper, I refer to the unpublished manuscripts of the lectures on "Logic. Foundation of Theoretical Philosophy" by the neo-Kantian philosopher Heinrich Rickert. These lectures were attended by ... [more ▼]

In this paper, I refer to the unpublished manuscripts of the lectures on "Logic. Foundation of Theoretical Philosophy" by the neo-Kantian philosopher Heinrich Rickert. These lectures were attended by Martin Heidegger in 1913 when he was a student at the University of Freiburg. I show that they form a great source of informations about the complex Heidegger-Rickert relationship. I here provide a reconstruction of several points which are relevant to gain a more promising understanding of Heidegger's philosophical development (the genesis of the distinction between Vorhandenheit and Zuhandenheit, the view of philosophy as an autonomous science of sense, the disjunction between axiological and hermeneutical theory of sense or meaning, etc.). [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrésentation
Seron, Denis ULg; Dewalque, Arnaud ULg

in Bulletin d'Analyse Phénoménologique (2008), 4(3), 1-2

Detailed reference viewed: 21 (1 ULg)
See detailJugement existentiel, position absolue et sphères d’existence de Lotze à Husserl
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2007, May 11)

Mon intention est d’examiner quelques aspects de l’interprétation husserlienne du jugement existentiel. Je tenterai plus exactement de resituer cette interprétation dans une certaine tradition qui s’étend ... [more ▼]

Mon intention est d’examiner quelques aspects de l’interprétation husserlienne du jugement existentiel. Je tenterai plus exactement de resituer cette interprétation dans une certaine tradition qui s’étend, grosso modo, de Hermann Lotze à Alexander Pfänder. Lotze, rétrospectivement, semble en effet avoir attiré l’attention sur un point que Brentano aurait omis de prendre en compte dans sa théorie du jugement existentiel, à savoir le caractère relatif de la plupart des positions d’existence. Historiquement parlant, la première Metaphysik de Lotze (1841) est en effet à l’origine d’une certaine conception d’après laquelle être a un sens relatif et signifie originairement être en relation. Cette conception sera développée plus tard dans la Logik de Christoph Sigwart (1873) et, surtout, dans les ouvrages de Julius Bergmann (Reine Logik, 1879 ; Sein und Erkennen, 1880 ; Grundprobleme der Logik, 1882). On la retrouve encore – fortement amendée et transformée – dans les cours de logique de Husserl. Dans les développements suivants, je voudrais suggérer que le concept husserlien de « sphère d’existence » fait droit à cette thèse lotzienne – non-brentanienne – d’une « relativité » des positions d’existence, tout en évitant un certain nombre de problèmes qui demeuraient irrésolus dans les interprétations de ses prédécesseurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (2 ULg)
See detailLa théorie de la vérité de Lotze
Dewalque, Arnaud ULg

Scientific conference (2007, April 17)

J'étudie ici les modalités d'élaboration de l'interprétation lotzéenne de l'idéalisme platonicien, en référence à la théorie de la vérité.

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)