References of "Dewalque, Arnaud"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe monde du représentable: de Lotze à la phénoménologie
Dewalque, Arnaud ULg

in Boccaccini, Federico (Ed.) Lotze et son héritage. Son influence et son impact sur la philosophie du XXe siècle (2015)

Dans ce chapitre, je me propose de réévaluer, au moins partiellement, le sens et la portée de la théorie de la « validité » (Gelten, Geltung) développée par Lotze dans sa grande Logique de 1874. Je ... [more ▼]

Dans ce chapitre, je me propose de réévaluer, au moins partiellement, le sens et la portée de la théorie de la « validité » (Gelten, Geltung) développée par Lotze dans sa grande Logique de 1874. Je suggérerai que le rapprochement traditionnellement invoqué entre Lotze et Bolzano est trompeur, puisqu’il a sans doute assez largement contribué à masquer la dimension eidétique et « matérielle » de la théorie lotzéenne de la validité (§1). L’une des idées centrales qui se cache derrière la notion de « validité », en effet, est que les contenus de représentation – et, exemplairement, les contenus de représentations sensorielles (les concepts de couleurs, de sons, etc.) – forment une sphère intrinsèquement structurée par des relations d’un certain genre. Contrairement aux relations logiques traditionnelles (comme la contradiction) et aux relations logico-syntaxiques, qui structurent aussi le « monde du représensable » d’un autre point de vue (§2), les relations dont il est question ici sont non formalisables, car elles sont fondées dans l’essence même des phénomènes, pris « en soi », c’est-à-dire indépendamment de leur instanciation dans un objet du monde spatio-temporel et de leur appréhension par un sujet psycho-physique (§3). [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrésentation du numéro
Seron, Denis ULg; Dewalque, Arnaud ULg

in Philosophie (2015), 124

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailExiste-t-il des phénomènes mentaux?
Dewalque, Arnaud ULg; Seron, Denis ULg

in Philosophie (2015), 124

This paper offers a critical discussion of the so-called argument from the transparency of experience. We recall of the argument against the historical background of phenomenal anti-dualism (Natorp, Wundt ... [more ▼]

This paper offers a critical discussion of the so-called argument from the transparency of experience. We recall of the argument against the historical background of phenomenal anti-dualism (Natorp, Wundt, Russell) and identify three difficulties of it. Eventually, we propose an alternative view, which we call phenomenological dualism. On the proposed view, there is a sense in which our mental states may be said to appear to us, hence there is a sense to say that there are mental phenomena. [less ▲]

Detailed reference viewed: 110 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes Phénomènes
Dewalque, Arnaud ULg; Seron, Denis ULg

in Philosophie (2015), 124

Le présent numéro thématique explore quelques aspects de la question de la phénoménalité. Les trois premiers textes portent sur les phénomènes sensibles: sur le nombre des sens (Brentano), le traitement ... [more ▼]

Le présent numéro thématique explore quelques aspects de la question de la phénoménalité. Les trois premiers textes portent sur les phénomènes sensibles: sur le nombre des sens (Brentano), le traitement des phénomènes sensibles dans la phénoménologie de Husserl (Stumpf) et l'héritage du phénoménisme de Mach dans le néokantisme de Natorp (Palette). Les contributions suivantes s’inscrivent dans le cadre du débat contemporain sur la conscience phénoménale. Elles discutent la pertinence et les difficultés d’une approche phénoménologique du monde (Uriah Kriegel), de l’intentionnalité (Dan Zahavi) et du mental (Dewalque & Seron). [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPourquoi la théorie de la connaissance a besoin de la psychologie: les arguments de Stumpf
Dewalque, Arnaud ULg

in Gyemant, Maria (Ed.) Psychologie et psychologisme (2015, January)

Mon objectif est double. Il s’agira, d’une part, de retracer la position de Carl Stumpf face à la querelle du psychologisme (lectures psychologistes de Kant vs lectures antipsychologistes néokantiennes ... [more ▼]

Mon objectif est double. Il s’agira, d’une part, de retracer la position de Carl Stumpf face à la querelle du psychologisme (lectures psychologistes de Kant vs lectures antipsychologistes néokantiennes) et, d’autre part, d’en tirer quelques implications d’allure très générale concernant la place qu’il convient de réserver aux considérations psychologiques en philosophie. Je suggérerai: (1) que Stumpf adopte une voie médiane entre psychologisme et antipsychologisme, (2) que cette voie médiane est représentative de l'orientation philosophique de Brentano et de son école, (3) qu'elle débouche sur une conception fine des rapports entre philosophie (en particulier théorie de la connaissance) et psychologie: la théorie de la connaissance a besoin de la psychologie, sans être à proprement parler "fondée" sur elle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Normative Force of Perceptual Justification
Dewalque, Arnaud ULg

in Breyer, Thiemo; Doyon, Maxime (Eds.) Normativity in Perception. Phenomenological, Analytical, and Psychopathological Perspectives (2015)

It seems uncontroversial that perceptual experiences provide us with some “normative support” for beliefs or judgments about our surroundings. Provided that the normative force of perceptual justification ... [more ▼]

It seems uncontroversial that perceptual experiences provide us with some “normative support” for beliefs or judgments about our surroundings. Provided that the normative force of perceptual justification is something that manifests itself in consciousness or something we commonly experience, what are its phenomenal features? To put it differently: What is it to experience the normative force of perceptual justification? In the first section I will briefly comment on the demand of a unified theory of perceptual experiences, viz. a theory which is capable of integrating relevant epistemological and phenomenological aspects of perceptual experiences. In section two I will argue for a way of connecting the epistemological problem and the phenomenological problem by appealing to a compare-and-contrast strategy. Eventually, in section three, I will try to draw some lessons for our understanding of the normative force of perceptual justification. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (3 ULg)
See detailPerceptual Experiences and their Parts
Dewalque, Arnaud ULg

Scientific conference (2014, November 22)

What is the phenomenal structure of our perceptual experiences? In this talk, I suggest that perceptual experiences – like consciousness in general – have a mereological structure, that is, a structure in ... [more ▼]

What is the phenomenal structure of our perceptual experiences? In this talk, I suggest that perceptual experiences – like consciousness in general – have a mereological structure, that is, a structure in which the most basic relation is that of parthood. I do not provide any definitive argument for this view. I just want to suggest (i) that the mereological approach is untouched by the usual objections coming from the proponents of the Unified Field Theory (James, Searle, Tye), (ii) that the Unified Field Theory faces some important difficulties of its own. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDeux théories de l'analyse psychique: Wundt et Brentano
Dewalque, Arnaud ULg

in Niveleau, Charles-Edouard (Ed.) Vers une philosophie scientifique. Le programme de Brentano (2014)

L’objectif de ce chapitre est de réévaluer succinctement les relations entre la phénoménologie et la psychologie expérimentale naissantes à partir des positions de Franz Brentano et de Wilhelm Wundt ... [more ▼]

L’objectif de ce chapitre est de réévaluer succinctement les relations entre la phénoménologie et la psychologie expérimentale naissantes à partir des positions de Franz Brentano et de Wilhelm Wundt. Contrairement à une idée reçue, je suggère, d’une part, que les programmes analytiques de Brentano et de Wundt reposent tous deux sur un procédé expérimental consistant à faire varier les parties des phénomènes psychiques étudiés. Mais je suggère aussi, d’autre part, que les théories de l’analyse psychique défendues par Wundt et Brentano diffèrent sur plusieurs points essentiels – le plus manifeste étant que l’analyse brentanienne considère les actes (et non les sensations) comme éléments ou unités psychiques de référence. [less ▲]

Detailed reference viewed: 93 (5 ULg)
Full Text
See detailModes intentionnels
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2014, March 07)

Je dresse le bilan de la situation des recherches actuelles en théorie de la perception (entre représentationalisme et relationalisme), et je suggère que la voie d'investigations la plus prometteuse est l ... [more ▼]

Je dresse le bilan de la situation des recherches actuelles en théorie de la perception (entre représentationalisme et relationalisme), et je suggère que la voie d'investigations la plus prometteuse est l'intentionalisme modal. D'après l'intentionalisme modal, un état mental est individualisé par son contenu intentionnel et par son mode intentionnel. En m'appuyant sur la méthode descriptive de Franz Brentano, je propose alors un argument en faveur de cette conception: l'argument de la complétude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntentionnalité in obliquo
Dewalque, Arnaud ULg

in Bulletin d'Analyse Phénoménologique (2014)

Je suggère ici qu'une théorie adéquate de l'intentionnalité ne peut pas faire l'économie de la notion d'intentionnalité latérale ou "in modo obliquo". Je compare, sur ce point, les contributions de ... [more ▼]

Je suggère ici qu'une théorie adéquate de l'intentionnalité ne peut pas faire l'économie de la notion d'intentionnalité latérale ou "in modo obliquo". Je compare, sur ce point, les contributions de Chisholm et de Brentano. Après une brève introduction (§ 1), je reconstruis la théorie de la référence indirecte de Chisholm (§§ 2-3) et la théorie des représentations in obliquo de Brentano (§§ 4-6). À mon sens, ces théories présupposent toutes deux l’idée que certains items ne peuvent pas être visés de façon directe ou in recto – ce qui implique la question suivante: en vertu de quoi certains items ne peuvent-ils pas être représentés in recto? (§ 7). Je fais alors l’hypothèse que la notion de contenu abstrait ou dépendant, développée par Stumpf et Husserl, offre une solution à ce problème (§ 8). Enfin, je suggère que ce critère permet de construire une interprétation plausible de la théorie brentanienne et, simultanément, de jeter un regard critique sur la théorie de la référence indirecte de Chisholm (§ 9). [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (3 ULg)
See detailL’analyse des sensations en contexte intentionnel : l’approche brentanienne
Dewalque, Arnaud ULg

Scientific conference (2014, January 09)

Mon intention est d’examiner la position de Franz Brentano et de certains brentaniens sur le statut des sensations et de ce que l’on appelle communément les "données sensibles" (couleurs, sons, odeurs ... [more ▼]

Mon intention est d’examiner la position de Franz Brentano et de certains brentaniens sur le statut des sensations et de ce que l’on appelle communément les "données sensibles" (couleurs, sons, odeurs, qualités tactiles et gustatives). À mon sens, l’une des spécificités de l’approche brentanienne est d’avoir abordé le problème de l’analyse des sensations comme un cas particulier d’un problème plus général, soit l’analyse descriptive du mental. Le problème de l’analyse des sensations est donc essentiellement connecté à la question de savoir dans quelle mesure un état mental – et, en l’occurrence, un état sensoriel – peut être considéré comme un état composé de "données sensorielles". La réponse affirmative à cette question tient dans une thèse que je propose d’appeler, par commodité, la thèse de la composition sensorielle. Je suggère ici qu'il y a de bonnes raisons de défendre une certaine version de cette thèse et, partant, de réhabiliter la notion de "donnée sensible". [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (3 ULg)
Full Text
See detailR. Schäfer, "L'anthropologie de Plessner comme prima philosophia et la 'positionalité excentrique'"
Seron, Denis ULg; Dewalque, Arnaud ULg

in Cormann, Grégory (Ed.) Questions anthropologiques et phénoménologie: Autour du travail de Daniel Giovannangeli (2014)

Detailed reference viewed: 16 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa richesse du sensible: Stumpf contre les néokantiens
Dewalque, Arnaud ULg

in Calori, François; Foessel, Michael; Pradelle, Dominique (Eds.) De la Sensibilité: les Esthétiques de Kant (2014)

Me focalisant sur la réception de l'esthétique transcendantale de Kant en Allemagne à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, je confronte deux lectures concurrentes du kantisme: la lecture ... [more ▼]

Me focalisant sur la réception de l'esthétique transcendantale de Kant en Allemagne à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, je confronte deux lectures concurrentes du kantisme: la lecture "déflationiste" des néokantiens, qui aboutit à une conception appauvrie du sensible, et la lecture "inflationiste" de Stumpf, qui fait du sensible un champ richement et intrinsèquement structuré. [less ▲]

Detailed reference viewed: 138 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPhénoménologie autrichienne: le programme de Brentano
Dewalque, Arnaud ULg

in Austriaca (2014), 78

It is usual to think of the spectacular development of the Brentano School in Austria as being tied to the rise of a specific research program, which is sometimes dubbed “Austrian phenomenology”. I ... [more ▼]

It is usual to think of the spectacular development of the Brentano School in Austria as being tied to the rise of a specific research program, which is sometimes dubbed “Austrian phenomenology”. I discuss here some evidences for the existence of such a program. In the discussion, I highlight two claims which I take to be constitutive of the Brentanian phenomenology. The first one is the epistemological claim according to which our concepts all have an empirical origin, which has to be located in the experience we have of our own mental states. The second one is the methodological claim according to which describing a mental phenomenon P is nothing but analysing P, where “analysing P” simply means “distinctly perceiving all the constituents of P”. Although a deeper insight in those two claims would require considerable further investigations, I suggest they should be part of the picture when it comes to adjudicating on the specificity of the Brentanian program. [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Tournant psychologique
Dewalque, Arnaud ULg; Gyemant, Maria ULg

in Gyemant, Maria (Ed.) Psychologie et psychologisme (2014)

Par "tournant psychologique", nous entendons l’adhésion significative de plusieurs auteurs à la conviction selon laquelle les problèmes philosophiques ne peuvent pas être traités de manière satisfaisante ... [more ▼]

Par "tournant psychologique", nous entendons l’adhésion significative de plusieurs auteurs à la conviction selon laquelle les problèmes philosophiques ne peuvent pas être traités de manière satisfaisante sans les ressources de l’analyse psychologique. Nous montrons ici que ce tournant s’est effectué progressivement au XIXe siècle dans la philosophie de langue allemande, et qu'il a donné lieu à des approches incarnées par des philosophes aussi différents que Fries, Beneke, Brentano, Stumpf, Dilthey, Lipps, Wundt ou le jeune Husserl. Quelque divergentes que soient leurs positions, ces auteurs partagent généralement l’idée que philosophie et psychologie sont inséparables. Aussi pourrait-on dire que le tournant psychologique n’est rien d’autre que l’adoption d'une "thèse d’inséparabilité". De cette thèse, nous distinguons ici la thèse "psychologiste" au sens étroit ou strict, selon laquelle la vérité d'une proposition (mais aussi la beauté d'une forme, la bonté d'une action, etc.) dépend des mécanismes mentaux d'un individu ou de l'esprit humain. Notre objectif est de suggérer que le tournant psychologique n'implique pas nécessairement l'adhésion à la thèse psychologiste. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (3 ULg)
See detailA Descriptive-Analytical Defense of Perceptual Contents
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2013, October 22)

Suppose you perceive a cup of wonderful Italian coffee on the table in front of you. Is your visual experience best described as a representation-of a cup of coffee or as a relation-to a cup of coffee ... [more ▼]

Suppose you perceive a cup of wonderful Italian coffee on the table in front of you. Is your visual experience best described as a representation-of a cup of coffee or as a relation-to a cup of coffee? Representationalism and relationalism, I suggest, are two prominent options under discussion in the present-day philosophical investigations on perception. In this paper, I want to argue that both options are on the wrong track. The reason, basically, is that they are at odds with the analytical description of our perceptual experience. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (4 ULg)
See detailLa querelle autour d'une fondation psychologique des sciences historiques
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2013, September 20)

La psychologie peut-elle être considérée comme le « fondement » (Grundlage) des sciences de l’esprit ? Si oui, à quelles conditions ? Cette question a profondément divisé le paysage philosophique au ... [more ▼]

La psychologie peut-elle être considérée comme le « fondement » (Grundlage) des sciences de l’esprit ? Si oui, à quelles conditions ? Cette question a profondément divisé le paysage philosophique au tournant du XXe siècle. D’un côté, certains auteurs, comme le brentanien Carl Stumpf (1848-1936), l’élève de Dilthey, Max Frischeisen-Köhler (1878-1923), ou celui de Benno Erdmann, Erich Becher (1882-1929), répondent par l’affirmative : oui, la psychologie est la discipline fondamentale des sciences de l’esprit, comme la physique ou la mathématique est la discipline fondamentale des sciences de la nature. D’autres auteurs, en revanche, contestent que la psychologie puisse fonder les sciences historiques et réclament un autre fondement, non psychologique. C’est le cas, exemplairement, des néokantiens de l’école de Bade, Wilhelm Windelband (1848-1915) et Heinrich Rickert (1863-1936). Dans cet exposé, je suggère que l’approche psychologique présente certains avantages. L’intuition fondamentale derrière l’idée d’une fondation psychologie de la connaissance, à mon sens, est une intuition "empiriste" : l’expérience vécue est l’origine ou la source des concepts qui nous servent à connaître le monde, c’est-à-dire à expliquer le monde naturel et à comprendre le monde historique. Connaître, c’est transférer ou appliquer des « concepts psychologiques primaires », tirés de l’expérience vécue, à des objets du monde. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailF. Brentano, "Philosophie scientifique et philosophie des préjugés"
Dewalque, Arnaud ULg

in Philosophie (2013), 119

Le texte traduit ici est tiré d’un recueil réunissant plusieurs écrits du philosophe allemand Franz Brentano (1838-1917) et publié en 1925 par son disciple Alfred Kastil sous le titre Essai sur la ... [more ▼]

Le texte traduit ici est tiré d’un recueil réunissant plusieurs écrits du philosophe allemand Franz Brentano (1838-1917) et publié en 1925 par son disciple Alfred Kastil sous le titre Essai sur la connaissance. La pièce maîtresse du recueil est un manuscrit de Brentano intitulé « À bas les préjugés ! », portant le sous-titre : « Une exhortation pour inciter l’époque actuelle à renoncer, dans l’esprit de Bacon et de Descartes, à tous les a priori aveugles » (1903). Nous avons traduit la première partie de ce texte, dans laquelle Brentano s’attaque simultanément au common sense du philosophe écossais Thomas Reid et aux jugements synthétiques a priori d’Immanuel Kant. Cet extrait constitue l’un des rares documents dans lesquels Brentano expose sans détours son opposition radicale à un certain kantisme et, plus largement, à toute forme de constructivisme. Brentano s'attaque à l'idée kantienne du synthétique a priori, en jetant les bases d'un programme gnoséologique dont l'axe central est l'exhibition des sources empiriques de nos concepts fondamentaux (substance, cause, être, nécessité, etc.). Ce programme sera développé à son tour par Carl Stumpf ('Erkenntnislehre', 1939). [less ▲]

Detailed reference viewed: 206 (18 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBrentano and the parts of the mental: a mereological approach to phenomenal intentionality
Dewalque, Arnaud ULg

in Phenomenology and the Cognitive Sciences (2013), 12(3), 447-464

In this paper I explore one particular dimension of Brentano’s legacy, namely, his theory of mental analysis. This theory has received much less attention in recent literature than the intentionality ... [more ▼]

In this paper I explore one particular dimension of Brentano’s legacy, namely, his theory of mental analysis. This theory has received much less attention in recent literature than the intentionality thesis or the theory of inner perception. However, I argue that it provides us with substantive resources in order to conceptualize the unity of intentionality and phenomenality. My proposal is to think of the connection between intentionality and phenomenality as a certain combination of part/whole-relations rather than as a supervenience- or identity-relation. To begin, I discuss some reasons for being a (neo )Brentanian about the mind and briefly introduce the main characteristics of Brentano’s internalist description program. Then, I turn to the current ‘inseparatist’ way of dealing with intentionality and phenomenality, focusing on the demand for unity coming from advocates of phenomenal intentionality. I suggest that the unity of the mind may be put in a new light if we put aside metaphysical-epistemological questions, go back to Brentano’s description program, and endorse his thesis that the mental is something unified in which various parts must be distinguished. In the last section, I draw some lessons from this approach, holding that, for any representational content R, R is (in Brentano’s terms) an abstractive or ‘distinctional’ part of the relevant state, and that, for any qualitative aspect Q, Q is an abstractive or ‘distinctional’ part of the relevant representational content R. [less ▲]

Detailed reference viewed: 133 (10 ULg)