References of "Defraigne, Jean-Olivier"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailTransplantation combinée du foie et du coeur chez un patient souffrant de thalassémie majeure
Detry, Olivier ULg; Defechereux, Thierry ULg; Honore, Pierre ULg et al

in Revue Médicale de Liège (1997), 52(8), 532-4

Detailed reference viewed: 40 (7 ULg)
Peer Reviewed
See detailDecrease of Plasma Vitamin E (Alpha-Tocopherol) Levels in Patients with Abdominal Aortic Aneurysm
Sakalihasan, Natzi ULg; Pincemail, Joël ULg; Defraigne, Jean-Olivier ULg et al

in Annals of the New York Academy of Sciences (1996), 800

Detailed reference viewed: 41 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAcute Diverticulitis in Heart Transplant Recipients
Detry, Olivier ULg; Defraigne, Jean-Olivier ULg; Meurisse, Michel ULg et al

in Transplant International (1996), 9(4), 376-9

Immunosuppressed patients are susceptible to complicated diverticulitis, but reports of this complication are scarce in heart graft recipients. To estimate the prevalence of acute diverticulitis in heart ... [more ▼]

Immunosuppressed patients are susceptible to complicated diverticulitis, but reports of this complication are scarce in heart graft recipients. To estimate the prevalence of acute diverticulitis in heart graft recipients, we retrospectively reviewed the cases of diverticulitis in a series of 143 patients who underwent orthotopic heart transplantation in a period of 10 years. Six (4%) of these developed acute diverticulitis and required colectomy. All of them were male patients and were older than 50 years. Four patients underwent urgent laparotomy and colon resection with end colostomy (Hartmann procedure). The two other patients suffered from diverticulitis without generalized peritonitis and underwent laparoscopic sigmoidectomy with direct transanal end-to-end anastomosis. The postoperative outcomes of these six patients were satisfactory. As are other immunosuppressed patients, heart graft recipients are susceptible to diverticulitis. Early surgical management may be safe in well-compensated patients. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailUne cause rare de lésion cardiaque opérable: la cardiopathie carcinoïde
Defraigne, Jean-Olivier ULg; Jerusalem, O.; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1996), 51(7), 468-78

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa dissection aortique. Des symptômes a l'indication opératoire
Defraigne, Jean-Olivier ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1996), 51(6), 411-25

La formation d'un hématome au sein de la média aortique à partir d'un orifice d'entrée définit la dissection aortique qui se caractérise par la présence de deux lumières aortiques: la vraie et la fausse ... [more ▼]

La formation d'un hématome au sein de la média aortique à partir d'un orifice d'entrée définit la dissection aortique qui se caractérise par la présence de deux lumières aortiques: la vraie et la fausse. Toute altération structurelle de la média (hypertension, médianécrose, maladie de Marfan, etc...) favorise la dissection. Le début de l'affection est brutal, avec un tableau polymorphe fait de douleurs intenses et migrantes, d'abolition du pouls dans certains territoires, voire d'une insuffisance aortique d'installation rapide. A partir des signes cliniques, le diagnostic est confirmé par des examens complémentaires (échographie, CT-scanner, résonance magnétique nucléaire, artériographie). L'échographie réalisée par voie transoesophagienne tend actuellement à constituer l'examen de premier choix. Dans les dissections qui concernent l'aorte ascendante (types 1, II et III rétrograde de DeBakey, ou type A de Stanford), une chirurgie rapide est impérative en raison de la fréquence des complications mortelles (rupture dans le péricarde avec tamponnade, ischémie myocardique par dissection des coronaires, insuffisance aortique massive avec défaillance ventriculaire gauche). L'intervention consiste à remplacer l'aorte ascendante en conservant ou non la valvule aortique; si l'on implante la prothèse artérielle sur l'annulus aortique, on doit procéder à la réimplantation des coronaires selon la technique de Bentall ou de Cabrol. En cas de dissection qui respecte l'aorte ascendante et ne concerne que l'aorte thoracique descendante (type III a ou b de DeBakey ou type B de Stanford), un traitement médical est d'abord instauré et la chirurgie, qui consiste à remplacer un segment plus ou moins long de l'aorte descendante, n'est appliquée qu'en cas de complications (rupture imminente avec formation d'un épanchement pleural, persistance des douleurs, ischémie viscérale, hypertension incontrôlable). Le traitement médical a pour but de diminuer les douleurs et repose sur l'induction d'une hypotension contrôlée et d'une dépression de la contractilité myocardique; ceci ralentit la vitesse d'établissement de l'onde de pression artérielle, qui constitue le moteur de la dissection. Ce traitement médical doit être instauré avant la chirurgie, après la chirurgie s'il y a lieu de la réaliser, et au long cours une fois le patient sorti de l'hôpital. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOxidative Stress in Clinical Situations--Fact or Fiction?
Pincemail, Joël ULg; Defraigne, Jean-Olivier ULg; Limet, Raymond ULg

in European Journal of Anaesthesiology (1996), 13(3), 219-34

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes assistances circulatoires. Partie II. Complications et résultats
Defraigne, Jean-Olivier ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1996), 51(5), 359-67

Le placement et le choix d'une assistance uni- ou biventriculaire reposent sur des critères hémodynamiques, cliniques et échographiques et sur certaines données qui imposent d'emblée le choix d'une ... [more ▼]

Le placement et le choix d'une assistance uni- ou biventriculaire reposent sur des critères hémodynamiques, cliniques et échographiques et sur certaines données qui imposent d'emblée le choix d'une assistance biventriculaire, telles les arythmies, l'ischémie du septum interventriculaire et des résistances vasculaires pulmonaires élevées. Le moment idéal pour transplanter un patient sous assistance n'est pas toujours aisé à déterminer. Par le passé, le patient était transplanté dès qu'un donneur était disponible, dans la crainte de la survenue de complications associées au système d'assistance et qui feraient contre-indiquer la transplantation. Actuellement, on sait qu'il est préférable de différer la transplantation jusqu'à la normalisation des fonctions hépatique et rénale, ce qui permet de transplanter le patient dans de meilleures conditions. Les complications principales sous assistance sont: les saignements qui accroissent le risque d'infection en raison des réopérations et des transfusions qu'ils imposent, l'infection, les accidents thromboemboliques et l'insuffisance rénale. Les résultats globaux actuels sont: 1) une survie initiale supérieure à 50% en cas d'assistance circulatoire en pont vers la transplantation, avec une survie actuarielle à 2 ans de l'ordre de 70% après transplantation; 2) une survie globale entre 25 et 30% en cas d'assistance post-cardiotomie. Ces résultats sont loin d'être parfaits, mais ces dispositifs s'adressent à des patients qui, sans assistance circulatoire, ont une espérance de vie nulle à très brève échéance. Néanmoins, des progrès restent à faire dans le domaine de la tolérance des matériaux utilisés ainsi que dans la sélection des patients. Dans le futur, des systèmes totalement implantables constitueront peut-être une alternative valable à la transplantation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLaparoscopic-Assisted Colectomy in Heart Transplant Recipients
Detry, Olivier ULg; Defraigne, Jean-Olivier ULg; Chiche, Jean-Daniel et al

in Clinical Transplantation (1996), 10(2), 191-4

Reports of laparoscopy in heart graft recipients are scarce and, to our knowledge, laparoscopic colectomy has not yet been reported in heart transplant patients. The magnitude and the tolerance of the ... [more ▼]

Reports of laparoscopy in heart graft recipients are scarce and, to our knowledge, laparoscopic colectomy has not yet been reported in heart transplant patients. The magnitude and the tolerance of the hemodynamic changes induced by pneumoperitoneum are unknown in heart graft recipients, who have a denervated heart and are "preload-dependent". The authors report the clinical courses of 2 heart graft recipients who developed acute diverticulitis without perforation or peritonitis and who underwent laparoscopic-assisted colectomy without complications. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes assistances circulatoires. Partie I. Indications et description des systèmes
Defraigne, Jean-Olivier ULg; Limet, Raymond ULg

in Revue Médicale de Liège (1996), 51(4), 295-306

Dans l'optique d'une assistance circulatoire, les défaillances cardiaques sont classables en trois grandes catégories: 1) le choc cardiogénique inaugural consécutif à une myocardite ou à un infarctus du ... [more ▼]

Dans l'optique d'une assistance circulatoire, les défaillances cardiaques sont classables en trois grandes catégories: 1) le choc cardiogénique inaugural consécutif à une myocardite ou à un infarctus du myocarde; 2) la défaillance post-chirurgicale ou post-cardiotomie; 3) la détérioration hémodynamique rapide chez un patient préalablement inscrit dans un programme de transplantation. Dans ces circonstances, une assistance circulatoire s'impose lorsque les critères de Norman sont présents (index cardiaque inférieur à 1,8 l/min/m2; pression artérielle systolique < 90 mmHg; pressions d'oreillettes gauche et/ou droite > à 20 mmHg; débit urinaire inférieur à 20 ml/heure; résistances vasculaires systémiques > 250 dynes/cm2; acidose métabolique), et ce malgré un remplissage vasculaire correct, un support inotrope maximal et une contrepulsation infra-aortique. En assurant une perfusion tissulaire adéquate et la mise au repos du myocarde, l'assistance permet alors soit une récupération myocardique, soit d'attendre une transplantation dans de meilleures conditions (pont vers la transplantation ou bridge to transplant). Pour répondre aux objectifs d'une assistance circulatoire, plusieurs systèmes sont disponibles. Ils différent par leur mode d'insertion, le type d'assistance qu'ils fournissent (partielle ou totale, univentriculaire gauche ou droite, biventriculaire), le type de débit assuré (continu ou pulsatile), le degré d'anticoagulation requis, la durée théorique maximale d'assistance, leurs positions (interne, externe, hétérotopique ou orthotopique), leurs modes de connexion aux cavités cardiaques. Le choix est guidé par l'origine du choc, par les circonstances géographiques lors de sa survenue (salle de cathétérisme ou salle d'opération) et, bien évidemment, par la disponibilité locale des systèmes d'assistance, qui sont onéreux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMisdiagnosed malignancy in transplanted organs
Detry, Olivier ULg; Detroz, Bernard ULg; D'Silva, Milbor et al

in Touraine, J. L.; Traeger, J.; Bétuel, H. (Eds.) et al Cancer in Transplantation: Prevention and Treatment (1996)

Detailed reference viewed: 28 (13 ULg)
Peer Reviewed
See detailRevisiting the evaluation of the performance of fluid-filled catheters
GERARD, P; POCHET, T; LAMBERMONT, Bernard ULg et al

in Medical & Biological Engineering & Computing (1996), 34

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailSelection and identification of lumped models of the arterial vasculature using multiple regression and backward elimination in the time domain
POCHET, T; GERARD, P; LAMBERMONT, Bernard ULg et al

in Medical & Biological Engineering & Computing (1996), 34

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailRole of pulmonary input impedance in right ventricular failure during experimental septic shock
D'Orio, Vincenzo ULg; LAMBERMONT, Bernard ULg; DETRY, Olivier ULg et al

in American Journal of Respiratory & Critical Care Medicine (1996), 2

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffects of PEEP on venous return
LAMBERMONT, Bernard ULg; DETRY, Olivier ULg; Defraigne, Jean-Olivier ULg et al

in American Journal of Respiratory & Critical Care Medicine (1996), 2

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffects of PEEP on abdominal aortic input impedance
LAMBERMONT, Bernard ULg; DETRY, Olivier ULg; FOSSION, A et al

in Intensive Care Medicine (1996), 22

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffets de la PEEP sur les propriétés hémodynamiques du réseau artériel systémique
LAMBERMONT, Bernard ULg; DETRY, Olivier ULg; fossion, A et al

in Réanimation (1996), 4

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailUne cause parfois meconnue de lesions vasculaires: la maladie de Behcet.
Defraigne, Jean-Olivier ULg; SAKALIHASAN, Natzi ULg; Pierard, Gérald ULg et al

in Revue Médicale de Liège (1996), 51(10), 639-46

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)