References of "Crielaard, Jean-Michel"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes séances d'école du dos n'augmentent pas les peurs liées à la douleur du lombalgique chronique
Demoulin, Christophe ULg; Wuinant, N.; SOMVILLE, Pierre-René ULg et al

in Revue du Rhumatisme (2011, November), 78(Suppl 5), 182

Detailed reference viewed: 68 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparison of the platelet concentrations obtained in platelet-rich plasma (PRP) between the GPS™ II and GPS™ III systems
Kaux, Jean-François ULg; Le Goff, Caroline ULg; Renouf, Julien et al

in Pathologie Biologie (2011), 59(5), 275-277

Introduction Platelet growth factors are known for their ability to speed up tissue healing (bone, skin, tendons, muscle). Various techniques make it possible to collect this platelet-rich plasma or PRP ... [more ▼]

Introduction Platelet growth factors are known for their ability to speed up tissue healing (bone, skin, tendons, muscle). Various techniques make it possible to collect this platelet-rich plasma or PRP. Methods This study compares the platelet concentrations obtained from five patients using GPS™ III, which has recently come onto the market, with those obtained using GPS™ II. Results and conclusion We obtain a platelet concentration that is six to nine times greater with GPS ™ II and GPS™ III, but there is no significant difference between the concentrations of PRP obtained with the two systems. [less ▲]

Detailed reference viewed: 84 (23 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlatelet-rich plasma and tendons healing: rat model
Kaux, Jean-François ULg; Drion, Pierre ULg; Colige, Alain ULg et al

in Annales de Réadaptation et de Médecine Physique (2011, October), 54(Sup 1), 125

Detailed reference viewed: 33 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlasma enrichi en plaquettes et cicatrisation tendineuse : modèle sur rats
Kaux, Jean-François ULg; Drion, Pierre ULg; Colige, Alain ULg et al

in Annales de Réadaptation et de Médecine Physique (2011, October), 54(1), 123

Introduction: Le but de notre étude était de déterminer si une injection de plasma enrichi en plaquettes (PRP) pouvait améliorer et accélérer le processus de cicatrisation de tendons d'Achille de rats ... [more ▼]

Introduction: Le but de notre étude était de déterminer si une injection de plasma enrichi en plaquettes (PRP) pouvait améliorer et accélérer le processus de cicatrisation de tendons d'Achille de rats rompus. Matériel et méthode : Un défect de 5mm a été réalisé chirurgicalement au niveau de tendons d'Achille de 120 rats. Soixante rats ont reçu respectivement une infiltration de PRP ou PBS in situ après chirurgie. Vingt rats de chaque groupe ont été euthanasiés après 5, 15 et 30 jours. Quinze tendons de chaque groupe ont été directement soumis à un test de traction biomécanique jusqu'à rupture à l'aide de clamps de type "cryo-jaw" et ensuite collectés pour réaliser des analyses transcriptomiques. Des études histologique et biochimique ont également été réalisées sur les 5 tendons restant de chaque groupe. Résultats: Les tendons du groupe PRP étaient plus résistants à la rupture à 15 et 30 jours que ceux du groupe contrôle. La section transverse des tendons était significativement plus grande au sein du groupe PRP à J5 et J15. Les contraintes étaient significativement plus grandes au sein des tendons dans les phases tardives de cicatrisation. L'étude histologique montrait une augmentation de coloration pour les fibres de collagène à J5 au sein du groupe PRP, résultats confirmés par l'analyse biochimique montrant une augmentation de la concentration de collagène au sein du "cal" tendineux. L'expression de la ténomoduline, un marqueur de la différentiation des ténocytes, était significativement plus important au sein du groupe PRP à J5. Aucune différence significative en terme d'ARNm n'a été observée pou r le collagène de type III ni pour la MMP-9, à aucun temps, entre les 2 groupes. Conclusion : Une injection de PRP au sein de tendons d'Achille de rats rompus influence les phases précoces du la cicatrisation tendineuse, entrainant une meilleure résistance mécanique à la rupture. [less ▲]

Detailed reference viewed: 97 (18 ULg)
Full Text
See detailLes lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs
Forthomme, Bénédicte ULg; Kaux, Jean-François ULg; Crielaard, Jean-Michel ULg et al

in Abstract book du Premier Symposium d'Axxon, Qualité en Kinésithérapie (Actualité en Kinésithérapie) (2011, October)

Detailed reference viewed: 211 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInfiltration de concentré plaquettaire dans le traitement des tendinopathies rotuliennes : résultats préliminaires
Kaux, Jean-François ULg; Croisier, Jean-Louis ULg; SIMONI, Paolo ULg et al

in 4ème Congrès commun SFMS & SFTS (2011, September)

Introduction : L’évolution de certaines tendinopathies, et plus particulièrement, les tendinopathies rotuliennes aussi appelées Jumper’s knee demeurent relativement rebelles aux traitements ... [more ▼]

Introduction : L’évolution de certaines tendinopathies, et plus particulièrement, les tendinopathies rotuliennes aussi appelées Jumper’s knee demeurent relativement rebelles aux traitements «conservateurs». Divers travaux expérimentaux ont souligné les propriétés réparatrices des plaquettes et de divers facteurs de croissances libérés localement. Ceux-ci peuvent effectivement accélérer la cicatrisation de certains tissus : os, muscles et tendons. Ces recherches ont permis de comprendre l’action plaquettaire en qualité de médiateur et/ou activateur de la cicatrisation tissulaire. Depuis janvier 2010, ce traitement des lésions tendineuses n’est plus repris sur la liste des méthodes dopantes. Matériel et méthodes : Le but de l’étude est de réaliser une injection locale de concentré plaquettaire (PRP) chez des patients présentant une tendinopathie rotulienne supérieure rebelle, évoluant depuis plus de 3 mois, n’ayant plus bénéficié de traitement physique (programme excentrique, ondes de choc) depuis 4 semaines. Les patients bénéficient d’un bilan d’imagerie (échographie et IRM), un bilan fonctionnel ainsi qu’un test clinique algique palpatoire à l’aide d’un algomètre avant le traitement et à 6 semaines. Ils sont également invités à répondre à un questionnaire relatif à l’importance de la douleur et de la situation médico-sportive et fonctionnelle. Le PRP est prélevé à partir de sang autologue par l’intermédiaire d’un système d’aphérèse. L’injection de PRP (± 6 mL) est réalisée, sans anesthésie locale, de manière stérile au niveau de l’insertion proximale du tendon rotulien. Un repos relatif 48 heures après l’infiltration est préconisé. Une rééducation excentrique complémentaire est initiée 1 semaine après l’injection. Un repos sportif spécifique de 6 semaines est maintenu. En cas de douleur, le patient ne peut pas prendre d’anti-inflammatoire mais bien un antidouleur de classe I ou II. Notre protocole a été examiné et approuvé par le Comité d’Ethique Hospitalo-Facultaire Universitaire de Liège. Résultats et discussion : Dix patients présentant une tendinopathie rotulienne supérieure chronique sont actuellement inclus dans l’étude. Les tests et évaluation pré-injection révèlent une douleur persistante à la pointe de la rotule associée généralement à une perte de fonction. L’imagerie permet de confirmer le diagnostic. A 6 semaines de l’injection de PRP, l’évolution clinique est globalement favorable, avec une diminution significative des scores algo-fonctionnels (questionnaires et EVA lors des tests fonctionnels), mais sans amélioration significative des performances physiques. Il n’y a pas non plus de différence significative quant aux explorations d’imagerie médicale 6 semaines après l’injection de PRP. Conclusion: Une injection de PRP in situ semble améliorer cliniquement les patients atteints d’une tendinopathie rotulienne supérieure, à 6 semaines post-infiltration. Cependant, celle-ci ne semble pas avoir de répercussion sur les performances fonctionnelles ni sur l’imagerie médicale après 6 semaines. Un suivi sur une période plus importante est nécessaire pour en apprécier les effets à long terme. [less ▲]

Detailed reference viewed: 373 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApport des ondes de choc dans le traitement kinésithérapeutique des fasciites plantaires chroniques
Lienard, Marie; Hasard, Anne; Crielaard, Jean-Michel ULg et al

in 4ème Congrès commun SFMS & SFTS (2011, September)

INTRODUCTION : La littérature est encore assez contradictoire concernant les effets de la thérapie par ondes de choc radiales appliquées aux fasciites plantaires. L’objet de notre étude est d’évaluer ... [more ▼]

INTRODUCTION : La littérature est encore assez contradictoire concernant les effets de la thérapie par ondes de choc radiales appliquées aux fasciites plantaires. L’objet de notre étude est d’évaluer l’efficacité de la thérapie par ondes de choc ajoutée à un traitement de kinésithérapie classique dans la prise en charge des fasciites plantaires chroniques. MATERIEL ET METHODE : Au départ d’une population de 22 sujets, nous avons formé deux groupes de manière randomisée : le groupe E qui a bénéficié d’un traitement combiné d’ondes de choc radiales et de kinésithérapie et le groupe T qui a bénéficié d’une prise en charge kinésithérapeutique classique (standardisée pour les 2 groupes : US, MTP, étirements, renforcement du tibial antérieur, massage et cryothérapie). Les tests utilisés lors de l’évaluation comprenaient : l’échelle visuelle analogique, 2 questionnaires validés («Index de Fonctionnalité du Pied» et «Invalidité du Pied»). Les patients ont été évalués avant le traitement (pré-test), 2 semaines (tests intermédiaires) et 6 semaines (post-tests) après le début du traitement. RESULTATS : Nous observons de manière générale des améliorations dans les deux groupes. Le groupe E enregistre cependant une amélioration plus rapide des paramètres étudiés que le groupe T. Au niveau de la douleur et de l’invalidité, c’est le traitement par les ondes de choc qui induit l’évolution la plus positive. Pour la fonctionnalité, le traitement de kinésithérapie conventionnelle montre l’amélioration la plus grande. La comparaison des évolutions entre les 2 groupes entre-eux ne démontre aucune différence statistiquement significative, mais l’observation des valeurs chiffrées tend à montrer une amélioration plus rapide durable pour le groupe E. CONCLUSION : La combinaison thérapie du traitement kinésithérapeutique des fasciites plantaires chroniques au traitement par ondes de choc semble diminuer la douleur et l’invalidité ainsi qu’améliorer la fonctionnalité du pied plus rapidement. Le traitement de kinésithérapie seul, quant à lui, permettrait, de manière plus lente, d’améliorer également les paramètres douloureux et de la fonctionnalité, mais ce n’est qu’après la prise en charge kinésithérapeutique que les patients ressentent une amélioration de leur invalidité. Cependant, lorsque l’on compare les 2 groupes entre eux 6 semaines après l’initiation du traitement, nous n’observons pas de différence significative pour les 3 critères étudiés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 179 (42 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMétastase septique dorsale secondaire d’un abcès rétropharyngé responsable d’une tétraparésie
Kaux, Jean-François ULg; LENELLE, Jacques ULg; FRIPPIAT, Frédéric ULg et al

in Revue Neurologique (2011), 167(8-9), 638-640

Introduction: Peri-tonsillar abscess remains one of the most frequent serous complications of oropharyngeal or dental infections. It can evolve to parapharyngeal and/or retropharyngeal spaces. It can be ... [more ▼]

Introduction: Peri-tonsillar abscess remains one of the most frequent serous complications of oropharyngeal or dental infections. It can evolve to parapharyngeal and/or retropharyngeal spaces. It can be life-threatning and, more rarely, neurological complications are described. Observations: We report the case of a 56 year old woman who developed within few days a progressive tetraparesia due to cervical medullary compression. This compression was consecutive to an epidurite which was a complication of a retropharyngeal abscess. The only surgical act was a cervicotomy to drain the abscess and identify the pathological germ. A targeted antibiotherapy was quickly begun. The recovery was obtained rather quickly and the neurological evolution was good. After one year, the cervical spine presents a post-infectious deformation without sign of root or spinal-cord compression. Conclusion: A cervical tetraparesia induced by spondylodiscitis and epiduritis following a retropharyngeal abscess with Staphylococcus aureus is a rare complication. Adequate diagnosis, as fast as possible, is mandatory in order to carry out an adapted antibiotherapy in the hopes of a complete recovery. The place of surgery on the spine remains to be specified. [less ▲]

Detailed reference viewed: 205 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude comparative de cinq techniques de préparation plaquettaire (Platelet-Rich Plasma)
Kaux, Jean-François ULg; Le Goff, Caroline ULg; Seidel, Laurence ULg et al

in Pathologie Biologie (2011), 59

Aim of the study: Injections of platelet-rich plasma (PRP) constitute a new therapeutic for treating chronic tendinopathies. The injection being carried out in the tendon, the volume of PRP should thus be ... [more ▼]

Aim of the study: Injections of platelet-rich plasma (PRP) constitute a new therapeutic for treating chronic tendinopathies. The injection being carried out in the tendon, the volume of PRP should thus be minimal (to decrease the intra-tendinous pressure and to minimize pain). This PRP should also have a raised platelet count. The quantity of released growth factors could be related to the system of preparation employed. We thus carried out a comparative study of 5 techniques of preparation of PRP described in the literature. Patients and methods: Samples of venous blood were taken among 5 patients in order to compare 5 techniques of preparation of PRP: University Hospital of Liège technique, Curasan® PRP Kit, Plateltex®, GPS® and RegenLab®. Results: The various techniques make it possible to obtain more important platelet concentration than in blood, with variable volumes (0,3 mL to 6 mL). The number of platelets/microlitre appears higher with Plateltex® and obtains smallest volume of PRP. The other techniques also give small volumes excepted for the GPS® II. The number of collected platelets with this technique appears thus higher. The best collect efficiency is obtained with RegenLab®. Conclusion: The technique Plateltex® makes it possible to collect the highest concentration of platelets in the smallest volume available. [less ▲]

Detailed reference viewed: 548 (121 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCurrent opinions on tendinopathy
Kaux, Jean-François ULg; Forthomme, Bénédicte ULg; LE GOFF, Caroline ULg et al

in Journal of Sports Science & Medicine (2011), 10(2), 238-253

Tendinopathy is characterized by pain in the tendon and impaired performance sometimes associated with swelling of the tendon. Its diagnosis is usually clinical but ultrasonography and magnetic resonance ... [more ▼]

Tendinopathy is characterized by pain in the tendon and impaired performance sometimes associated with swelling of the tendon. Its diagnosis is usually clinical but ultrasonography and magnetic resonance imaging can refine the diagnosis. Tendinopathy is highly prevalent and is one of the most frequently self reported musculoskeletal diseases in physical workers and sports people. Nevertheless, it is very difficult to carry out general epidemiologic studies on tendinopathy because of the varying sports cultures and sports habits in different countries. The aetiology of tendinopathy seems to be multi-factorial, involving intrinsic and extrinsic factors. The role of inflammation is still debated but the absence of inflammatory cells does not mean that inflammatory mediators are not implicated. Different theories have been advanced to explain pain and chronicity mechanisms, but these mechanisms remain largely unknown. “Conventional” treatments are generally employed empirically to fight pain and inflammation but they do not modify the histological structure of the tendon. However, these treatments are not completely satisfactory and the recurrence of symptoms is common. Currently, eccentric training remains the treatment of choice for tendinopathy, even though some studies are contradictory. Moreover, many interesting new treatments are now being developed to treat tendinopathy, but there is little evidence to support their use in clinical practice. [less ▲]

Detailed reference viewed: 215 (72 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTrunk muscle profile in tennis players with and without low back pain
GROSDENT, Stéphanie ULg; Demoulin, Christophe ULg; Souchet, Matthieu et al

in Physiotherapy (2011, June), 97

Detailed reference viewed: 82 (26 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMetastase unique cervicale d'un cancer du sein
Courtois, Anne-Catherine ULg; COLLIGNON, Joëlle ULg; Bruyère, Pierre-Julien et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 285-287

We report a rare case of single cervical metas- tasis of breast cancer. Bone metastases are the most frequent in breast cancer. early diagnosis combined with the new the- rapeutic advances have ... [more ▼]

We report a rare case of single cervical metas- tasis of breast cancer. Bone metastases are the most frequent in breast cancer. early diagnosis combined with the new the- rapeutic advances have considerably improved the quality of life and increased the survival. imaging plays a great role in the diagnosis, particularly scintigraphy and radiography, but sometimes also ct and Mri. the treatment is currently not standardized and it combines hormone therapy, chemotherapy, radiotherapy, and / or surgery. [less ▲]

Detailed reference viewed: 196 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEntraînement de la force des muscles inspiratoires chez le sujet sportif amateur
Kellens, Isabelle ULg; Cannizzaro, Fabrice; Gouilly, P. et al

in Revue des Maladies Respiratoires (2011), 28

Introduction.— La force et l’endurance respiratoires seraient susceptibles d’influencer certaines performances sportives. Outre la spirométrie classique, les pressions inspiratoires et expiratoires ... [more ▼]

Introduction.— La force et l’endurance respiratoires seraient susceptibles d’influencer certaines performances sportives. Outre la spirométrie classique, les pressions inspiratoires et expiratoires maximales ainsi que le reniflement maximal apprécient la force respiratoire. La musculature respiratoire pourrait être améliorée par l’utilisation régulière d’appareils avec résistance inspiratoire ou expiratoire. Méthodes.— Dix-neuf sujets, âgés de 18 à 30 ans, pratiquant un sport de loisir ont bénéficié d’un entraînement de huit semaines sur Powerbreathe® (60 inspirations par jour), la résistance étant fixée à 85 % de la pression inspiratoire maximale déterminée lors d’une évaluation préalable. Résultats.— Une augmentation de 21,77 % de la pression inspiratoire maximale, de 17 % de la pression expiratoire maximale et de 18 % du test de reniflement ont été constatées après huit semaines d’entraînement. Conclusions.— Un entraînement spécifique de la musculature inspiratoire augmente effectivement la puissance de ces muscles (manoeuvres volontaires et non-invasives - Macro 5000® - mesure des pressions respiratoires et du sniff test). [less ▲]

Detailed reference viewed: 133 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIsokinetic assessment of the shoulder rotators: A study of optimal test position
Forthomme, Bénédicte ULg; Dvir, Zeevi; Crielaard, Jean-Michel ULg et al

in Clinical Physiology & Functional Imaging (2011), 31(3), 227-232

Detailed reference viewed: 116 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlatelet-rich plasma and tendons healing: rat model
Kaux, Jean-François ULg; Drion, Pierre ULg; Colige, Alain ULg et al

in Biomedica Life Science Summit (2011, April 07)

Detailed reference viewed: 31 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrévention des lésions tendineuses : mythe ou réalité ?
Delvaux, François ULg; Forthomme, Bénédicte ULg; Kaux, Jean-François ULg et al

in Julia, M.; Hirt, D.; Croisier, Jean-Louis (Eds.) et al Tendon et jonction tendino-musculaire - De la biomécanique aux applications thérapeutiques (2011)

Detailed reference viewed: 67 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDonnées scientifiques actuelles concernant le traitement par injection de concentré plaquettaire
Kaux, Jean-François ULg; LE GOFF, Caroline ULg; Drion, Pierre ULg et al

in Julia, Marc; Hirt, Daniel; Croisier, Jean-Louis (Eds.) et al Tendon et jonction tendino-musculaire (2011)

Detailed reference viewed: 86 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalyse critique des traitements conservateurs des tendinopathies
Kaux, Jean-François ULg; Forthomme, Bénédicte ULg; LE GOFF, Caroline ULg et al

in Julia, Marc; Hirt, Daniel; Croisier, Jean-Louis (Eds.) et al Tendon et jonction tendino-musculaire (2011)

Detailed reference viewed: 193 (30 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProgramme excentrique et tendinopathie : quels outils, quel programme ?
Forthomme, Bénédicte ULg; KAUX, Jean-François ULg; Crielaard, Jean-Michel ULg et al

in Julia, M.; Hirt, D.; Croisier, Jean-Louis (Eds.) et al Tendon et jonction tendino-musculaire - De la biomécanique aux applications thérapeutiques (2011)

Detailed reference viewed: 134 (13 ULg)