References of "Collignon, Marie-Laure"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailEtude de l'hydrodynamique au sein d'un bioréacteur à cuve agitée utilisé pour la culture de cellules animales adhérentes sur microporteurs: Caractérisation expérimentale et théorique des écoulements via des outils eulériens et lagrangiens
Collignon, Marie-Laure ULg

Doctoral thesis (2012)

Cette thèse a été financée par le FNRS (Fonds National de Recherche Scientifique belge) via un mandat d’aspirant (1.1.2002.10.F, 78014). Elle a été réalisée au Laboratoire de Génie Chimique de ... [more ▼]

Cette thèse a été financée par le FNRS (Fonds National de Recherche Scientifique belge) via un mandat d’aspirant (1.1.2002.10.F, 78014). Elle a été réalisée au Laboratoire de Génie Chimique de l’Université de Liège sous la supervision des Professeurs Dominique Toye et Michel Crine. La thématique de recherche s’inscrit dans le cadre d’une collaboration scientifique entretenue depuis de nombreuses années entre le Laboratoire de Génie Chimique et la société pharmaceutique GlaxoSmithKline Biologicals. Elle concerne la culture de cellules animales adhérentes sur microporteurs en bioréacteur de type cuve agitée. Ce type de procédé est, en effet, largement utilisé dans l’industrie pharmaceutique pour produire des composés protéinés tels que des vaccins, des glycoprotéines et des anticorps monoclonaux. Le choix du design et des conditions d’agitation de ce type de bioréacteur est complexe car il doit répondre à deux objectifs antagonistes : maximiser le mélange du milieu de culture tout en minimisant les contraintes mécaniques qui peuvent agir sur les cellules animales, ces dernières étant réputées comme particulièrement sensibles à ces contraintes lorsqu’elles sont fixées à la surface de microporteurs. Pour aider à réaliser ce choix, nous avons développé dans cette thèse une méthodologie qui tente de décrire l’influence des conditions d’agitation sur l’environnement hydrodynamique local perçu par un élément de fluide en mouvement via une description combinée eulérienne et lagrangienne de l’écoulement turbulent au sein du bioréacteur. Le Chapitre I a pour but de présenter l’état de l’art relatif à la culture de cellules animales adhérentes dans des bioréacteurs à cuve agitée, ainsi que d’introduire l’essentiel des notions théoriques qui seront utilisées dans la suite de la thèse. Il est divisé en quatre parties. La première partie présente les spécificités de la culture de cellules animales de mammifères et les défis technologiques associés. La deuxième partie introduit, en se basant sur diverses études antérieures, le problème central de cette thèse. La troisième partie présente l’approche adoptée dans cette thèse pour répondre au problème posé. L’originalité de l’approche adoptée est également mise en évidence. Dans la quatrième partie, les hypothèses nécessaires à ce travail sont présentées et validées sur base de résultats issus d’autres études publiées dans la littérature. Le Chapitre II a pour but de sélectionner deux mobiles axiaux auxquels sera appliquée la méthodologie développée dans cette thèse. Pour ce faire, sept mobiles axiaux sont comparés sur base des contraintes mécaniques qu’ils génèrent, estimées à partir de la mesure de la puissance globale dissipée, lorsqu’ils tournent respectivement à leur vitesse minimale de maintien des microporteurs en suspension complète Njs. Cette comparaison permet de sélectionner les mobiles TTP 125 (d/T=0.4, Mixel) et EE 150 (d/T=0.5, Applikon). Le Chapitre III est consacré à l’étude eulérienne détaillée de l’écoulement turbulent généré par les deux mobiles sélectionnés au chapitre précédent. Sur base de mesures 3D P.I.V., les champs moyens de vitesse dans cinq plans axiaux sont établis et analysés. Ce même exercice est réalisé pour les grandeurs caractéristiques de la composante turbulente de l’écoulement que sont l’énergie cinétique turbulente et son taux de dissipation. Grâce à ces données, la répartition spatiale des contraintes mécaniques au sein de l’écoulement turbulent est établie ; ce qui permet d’identifier au sein de la cuve des zones labélisées comme potentiellement problématiques pour le développement des cellules cultivées sur les microporteurs. Dans le Chapitre IV, l’impact de gradients de concentration présents au sein de la cuve, suite à une injection de soude par exemple, est évalué. Dans ce but, le mélange au sein du bioréacteur a été étudié de manière globale par la mesure de temps de mélange et de manière locale par la mesure de l’évolution avec le temps de champs de concentration par la technique P.L.I.F. Ces mesures ont montré que le temps d’ « existence » des gradients de concentration est nettement inférieur aux temps caractéristiques relatifs à une modification du métabolisme cellulaire. Il en résulte que, dans la suite du travail, les champs de concentration seront supposés comme constants et uniformes au sein de la cuve agitée. Les hétérogénéités ponctuellement présentes après l’ajout de soude ne seront donc pas prises en compte dans la caractérisation Euler-Lagrange de l’écoulement. La première partie du Chapitre V présente le principe et les outils de modélisation nécessaires à la mise au point et au fonctionnement du dispositif de trajectographie optique conçu et développé dans le cadre de cette thèse. Cette installation, tout à fait originale et unique, permet de suivre la trajectoire d’une particule au sein de la cuve agitée pendant des temps très longs et permet donc d’accéder à l’étude lagrangienne de l’écoulement. La seconde partie du chapitre est consacrée à la caractérisation des trajectoires mesurées. L’isoprobabilité de présence de la particule dans tout volume élémentaire de la cuve agitée a pu être confirmée. La validité et la convergence des résultats obtenus par trajectographie ont pu être vérifiées par comparaison des champs de vitesse calculés à partir des trajectoires avec ceux mesurés par 3D P.I.V. Au Chapitre VI, les données eulériennes sont combinées aux données lagrangiennes afin de caractériser le lien entre la succession d’environnements hydrodynamiques perçus par des cellules fixées sur des microporteurs et les conditions d’agitation du bioréacteur. Cette caractérisation repose principalement sur l’analyse de la distribution de temps de séjour de la particule dans la zone labélisée comme problématique pour le développement cellulaire DTSzone , de la distribution de temps de séjour de la particule dans la zone non problématique DTShors zone ainsi que sur l’analyse des distributions de temps mis par la particule pour réaliser un cycle « visite de zone problématique-visite de zone non problématique » DTcycle. La taille des zones problématiques et non problématiques dépend de la valeur choisie pour le critère λK/dp, du type de mobile, ainsi que de sa vitesse de rotation. L’impact de ces trois grandeurs sur les distributions de temps a donc été analysé. Cette thèse se clôture bien naturellement par un chapitre de conclusion résumant les informations acquises et proposant diverses perspectives [less ▲]

Detailed reference viewed: 179 (37 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude de l’écoulement au sein d’un bioréacteur parallélépipédique à usage unique à agitation pendulo-elliptique
Collignon, Marie-Laure ULg; Droissart, Laurent; Delafosse, Angélique ULg et al

in Récents Progrès en Génie des procédés - A la croisée des sciences et des cultures, pour relever les défis industriels du XXIème siècle (2011, December 01)

Les bioréacteurs à usage unique sont de plus en plus envisagés dans l’industrie pharmaceutique en remplacement de leurs homologues en acier car ils permettent d’éliminer les étapes de lavage et de ... [more ▼]

Les bioréacteurs à usage unique sont de plus en plus envisagés dans l’industrie pharmaceutique en remplacement de leurs homologues en acier car ils permettent d’éliminer les étapes de lavage et de stérilisation tout en réduisant le risque de contamination croisée. Afin de s’insérer dans ce marché en expansion, les firmes ATMI LifeSciences, Pierre Guerrin et Artelis ont développé un bioréacteur à usage unique « Nucleo » composé d’une poche parallélépipédique en plastique souple mélangée par une pale réalisant un mouvement pendulo-elliptique. Différentes études ont démontré les bonnes performances de ce dispositif en termes d’homogénéisation et de maintien en suspension d’une phase solide ainsi que des productivités intéressantes lors de la réalisation de cultures de cellules animales. L’objectif de la présente étude est de caractériser l’écoulement du liquide au sein du bioréacteur grâce à des mesures réalisées par stéréo PIV. L’analyse des profils de vitesse a montré, qu’aux vitesses de rotation étudiées, l’écoulement au sein de la cuve est turbulent. Il apparaît que dans ces conditions, l’écoulement est complètement tridimensionnel et forme une spirale toroïdale plus ou moins déformée autour de l’axe central de la cuve. Il présente une certaine symétrie par rapport à cet axe central. Bien que la cuve soit parallélépipédique, aucune zone morte n’est observée dans les coins de celle-ci. [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (19 ULg)
Peer Reviewed
See detailModèle hybride Euler-Lagrange pour la description des hétérogénéités dans les bioréacteurs.
Delafosse, Angélique ULg; Delvigne, Frank ULg; Collignon, Marie-Laure ULg et al

in SFGP (Ed.) Récents Progrès en Génie des Procédés - N° 101 - Des procédés au service du produit au coeur de l'Europe - Actes du XIIIème Congrès de la société Française de Génie des Procédés - Du 29 Nov. au 1er Décembre 2011 - Lille Grand Palais, FRANCE (2011, November 29)

Detailed reference viewed: 48 (21 ULg)
Peer Reviewed
See detailPrise en compte l'état de la membrane cellulaire sur la réponse de biocapteurs fluorescents pour la détection de défaut d'écoulement au niveau des bioréacteurs : vers une intégration du "sécrétome" dans la problématique de l'extrapolation
Delvigne, Frank ULg; Brognaux, Alison ULg; Gorret, Nathalie et al

Conference (2011, November 29)

Malgré les nombreuses approches envisagées à ce jour, la dynamique du stress microbien en conditions de culture intensive (procédé fed-batch) est encore un aspect mal maîtrisé. Au cours de ce travail ... [more ▼]

Malgré les nombreuses approches envisagées à ce jour, la dynamique du stress microbien en conditions de culture intensive (procédé fed-batch) est encore un aspect mal maîtrisé. Au cours de ce travail, deux biocapteurs microbiens basés sur le principe de la protéine fluorescente verte (Green Fluorescent Protein ou GFP) ont été mis en œuvre dans des réacteurs scale-down permettant de reproduire les défauts d'écoulement rencontrés dans les bioréacteurs industriels. Les promoteurs de stress associés à la synthèse de la GFP ont été choisis suivant leur sensibilité à la limitation en source de carbone, condition standard qui est rencontrée dans les processus fed-batch ou l'apport en substrat carboné est limité afin d'éviter des déviations du métabolisme microbien (promoteurs rpoS et csiE). Les résultats obtenus montrent clairement que l'exposition des biocapteurs à des hétérogénéités locales de substrat entraîne une diminution de l'expression de la GFP. L'intensité de fluorescence a été mesurée à l'échelle cellulaire par cytométrie en flux. Durant les cultures, une chute significative du niveau de GFP intracellulaire a été observée pour les deux conditions scale-down considérées et pour les deux types de promoteur. Cette chute de fluorescence peut être attribuée à des phénomènes de répression des promoteurs suite à la levée locale de la limitation en carbone, mais également au relargage de la GFP dans le milieu extracellulaire. Ce relargage a été observé dans toutes les conditions opératoires considérées, comme le montrent les analyses des surnageants de culture par SDS-PAGE. L'intensité du relargage est néanmoins plus forte dans les conditions standard de culture (c'est-à-dire dans des réacteurs classiques sans approche scale-down). En effet, la coloration par l'iodure de propidium des biocapteurs cultivés en conditions standards est plus élevée que dans les conditions scale-down, suggérant une perméabilité membranaire plus élevée. Ces résultats offrent des potentialités intéressantes pour l'analyse simultanée de la viabilité cellulaire et de la détection des défauts d'écoulement par l'emploi de biocapteurs microbiens. De plus, les analyses par SDS-PAGE ont montre une grande diversité de protéines relargée en cours de procédé. Cette observation est étonnante du fait de l'emploi de milieux minéraux définis dans toutes les conditions étudiées. L'analyse de ce sécrétome offre des potentialités intéressantes pour la caractérisation des conditions de stress encourues par les micro-organismes au cours des procédés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 120 (55 ULg)
Peer Reviewed
See detailPotential use of GFP microbial biosensors for the detection of mixing imperfections and cell viability in bioreactors
Delvigne, Frank ULg; Delafosse, Angélique ULg; Collignon, Marie-Laure ULg et al

Conference (2011, September 25)

The dynamics of microbial stress response in intensive cultivation conditions remains misunderstood. In this work, two green fluorescent protein (GFP) transcriptional reporters have been used as ... [more ▼]

The dynamics of microbial stress response in intensive cultivation conditions remains misunderstood. In this work, two green fluorescent protein (GFP) transcriptional reporters have been used as biosensors of the heterogeneities generated in a two-compartment scale-down reactor. The stress promoters have been chosen for their responsiveness to carbon limitation corresponding to the global substrate profiles encountered in intensive fed-batch cultures. From our results, it can be concluded that the exposure of microbial cells to substrates heterogeneities tends to decrease the GFP expression level in fed-batch mode. Fluorescence intensities have been monitored at the single cell level by using flow cytometry. During the course of the fed-batch culture, a drop at the level of the intracellular GFP content has been observed for the two scale-down operating conditions and for the two promoters sensitive to substrate limitation (rpoS and csiE). The fluorescence drop can be attributed to the repression of these promoters but also to the release of GFP to the extracellular medium according to the increase of the fluorescence level of the supernatant. This leakage has been observed for all the operating conditions, i.e. the scale-down reactors and the culture operating in the normal mode. Interestingly, GFP leakage is more pronounced in the case of the cultures operated in the normal mode. Indeed, staining by propidium iodide (PI) tends to be more elevated for the microbial cells cultured under the normal mode by comparison with those cultured in scale-down conditions, indicating a higher permeability of the membrane. These results are in accordance with previously published ones (Hewitt and co-workers) suggesting that microbial cells cultivated in heterogeneous bioreactors (scale-down and large-scale bioreactors) exhibits a higher viability level. These results suggest that GFP microbial biosensors could be used to detect simultaneously mixing imperfections and their impact on the viability of microorganisms. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCharacterization of the response of GFP microbial biosensors sensitive to substrate limitation in scale-down bioreactors
Delvigne, Frank ULg; Brognaux, Alison ULg; Gorret, Nathalie et al

in Biochemical Engineering Journal (2011), 55(2), 131-139

The dynamics of microbial stress response in intensive cultivation conditions remains not completely understood. In this work, two green fluorescent protein (GFP) transcriptional reporters have been used ... [more ▼]

The dynamics of microbial stress response in intensive cultivation conditions remains not completely understood. In this work, two green fluorescent protein (GFP) transcriptional reporters have been used as biosensors of the heterogeneities generated in a two-compartment scale-down reactor. The stress promoters have been chosen for their responsiveness to carbon limitation corresponding to the global substrate profiles encountered in intensive fed-batch cultures. From our results, it can be concluded that the exposure of microbial cells to substrates heterogeneities tends to decrease the GFP expression level in fed-batch mode. Fluorescence intensities have been monitored at the single cell level by using flow cytometry. During the course of the fed-batch culture, a drop at the level of the intracellular GFP content has been observed for the two scale-down operating conditions and for the two promoters sensitive to substrate limitation (rpoS and csiE). The fluorescence drop can be attributed to the repression of these promoters but also to the release of GFP to the extracellular medium according to the increase of the fluorescence level of the supernatant. This leakage has been observed for all the operating conditions, i.e. the scale-down reactors and the culture operating in the normal mode, i.e. in a well-mixed bioreactor. Interestingly, GFP leakage is more pronounced in the case of the cultures operated in the normal mode. Indeed, staining by propidium iodide tends to be more elevated for the microbial cells cultured under the normal mode by comparison with those cultured in scale-down conditions, indicating a higher permeability of the membrane. These results suggest that GFP microbial biosensors could be used to detect simultaneously mixing imperfections and their impact on the viability of microorganisms. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (51 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailReply to "Comments on Collignon et al. (Chem. Eng. Sci. 65 (2010) 5929-5941)"
Collignon, Marie-Laure ULg; Delafosse, Angélique ULg; Crine, Michel ULg et al

in Chemical Engineering Science (2011), 6

Detailed reference viewed: 20 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation of the turbulent kinetic energy dissipation in a culture cell stirred tank bioreactor
Delafosse, Angélique ULg; Collignon, Marie-Laure ULg; Dossin, Denis et al

in Chemical Engineering Science (2011), 66(8), 1728-1737

The turbulent dissipation rate is a key parameter in stirred tanks and its local values may have a strong influence on the performance of many processes. However, the local dissipation rate estimation is ... [more ▼]

The turbulent dissipation rate is a key parameter in stirred tanks and its local values may have a strong influence on the performance of many processes. However, the local dissipation rate estimation is far from easy in a stirred tank, especially near the impeller discharge where maximum values are encountered. The aim of this work is to estimate the dissipation rate in a vessel used for animal-cell cultures and stirred with a down-pumping axial impeller (Mixel TTP) from velocity fields measured by 2D-PIV. Special attention is paid to the assumptions necessary to estimate the dissipation rate from 2D measurements and to the influence of measurement spatial resolution on the estimated values. The analysis of isotropy ratios measured on vertical, horizontal and tangential planes shows that the turbulence in the impeller discharge is far from isotropic. Isotropy assumptions classically used to estimate the dissipation rate from 2D measurements may thus lead to erroneous values. Based on the measured isotropy ratios, a new relationship is proposed to estimate the dissipation rate in the impeller discharge. This relationship is then used to estimate the dissipation rate on a vertical plane located in the impeller discharge zone. In order to analyze the influence of the measurement spatial resolution on the estimated values of the dissipation, a total of 12 spatial resolutions are tested. Results show that if the spatial resolution is divided by a factor 2, the dissipation rate increases by 220%. For the smallest spatial resolution value used, the maximum dissipation rate estimated is 50 times higher than the mean overall dissipation rate and the corresponding minimum value of the Kolmogorov scale is nearly 3 times smaller than the Kolmogorov scale computed from the mean overall dissipation rate. [less ▲]

Detailed reference viewed: 153 (28 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAXIAL IMPELLER SELECTION FOR ANCHORAGE DEPENDENT ANIMAL CELL CULTURE IN STIRRED BIOREACTORS: METHODOLOGY BASED ON THE IMPELLER COMPARISON AT JUST-SUSPENDED SPEED OF ROTATION
Collignon, Marie-Laure ULg; Delafosse, Angélique ULg; Crine, Michel ULg et al

in Chemical Engineering Science (2010), 65(22), 5929-5941

Animal cells, which are nowadays essential for the industrial production of proteinic compounds, are commonly cultivated inside stirred tank bioreactors. In case of anchorage dependent cells, they are ... [more ▼]

Animal cells, which are nowadays essential for the industrial production of proteinic compounds, are commonly cultivated inside stirred tank bioreactors. In case of anchorage dependent cells, they are usually fixed on microcarriers. The choice of agitation conditions (impeller type, rotational speed…) in this type of process is not an easy task as it has to fulfil three potentially conflicting goals: (1) maintaining microcarriers in complete suspension, (2) homogenizing the culture medium, and (3) limiting mechanical constraints generated by the hydrodynamics on the cells. The aim of this study is to present an original methodology to select the most appropriate axial impeller for this specific application. Seven propellers are preselected on basis of their characteristics available in the literature. Instead of comparing impellers at a given rotational speed or a given power input, they are compared at their respective minimum impeller rotational speed that leads to a complete microcarrier suspension, i.e. at their respective just-suspended speed Njs. They are then compared at higher rotational speeds N, expressed as multiples of Njs. The impeller classification is based on the intensity of mechanical constraints they produced, evaluated from: (1) the macro-shear rate quantified by the spatial derivative of time average velocity fields measured by P.I.V, (2) the micro-shear rate characterized by the ratio between the microcarrier diameter to the average Kolmogorov scale computed from power input measurements, and (3) the impact of microcarrier collisions on cells described via the Turbulent Collision Severity index also computed from power input measurements. Results show that the 125 mm diameter TTP impeller (Mixel) and the 150 mm diameter Elephant Ear impeller (Applikon) produce the smallest mechanical constraints at their just-suspended speed (50 rpm and 20 rpm, respectively). Moreover, the mechanical constraints they produce increase more slowly with the N/Njs ratio than the mechanical constraints produced by other impellers. These propellers are thus even more advantageous if rotational speeds higher than the just-suspended speed have to be used. [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDevelopment of a compartment model based on CFD simulations for mixing description in bioreactors
Delafosse, Angélique ULg; Delvigne, Frank ULg; Collignon, Marie-Laure ULg et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2010), 14(2), 517-522

Understanding and modelling the complex interactions between biological reaction and hydrodynamics is a key problem when dealing with bioprocesses. It is fundamental to be able to accurately predict the ... [more ▼]

Understanding and modelling the complex interactions between biological reaction and hydrodynamics is a key problem when dealing with bioprocesses. It is fundamental to be able to accurately predict the hydrodynamics behaviour of bioreactors of different size and its interaction with the biological reaction. CFD can provide detailed modelling about hydrodynamics and mixing. However, it is computationally intensive, especially when reactions are taken into account. Another way to predict hydrodynamics is the use of "Compartment" or "Multi-zone" model which are much less demanding in computation time than CFD. However, compartments and fluxes between them are often defined by considering global quantities not representative of the flow. To overcome the limitations of these two methods, a solution is to combine compartment modelling and CFD simulations. Therefore, the aim of this study is to develop a methodology in order to propose a compartment model based on CFD simulations of a bioreactor. The flow rate between two compartments can be easily computed from the velocity fields obtained by CFD. The difficulty lies in the definition of the zones in such a way they can be considered as perfectly mixed. The creation of the model compartments from CFD cells can be achieved manually or automatically. The manual zoning consists in aggregating CFD cells according to the user's wish. The automatic zoning defines compartments as regions within which the value of one or several properties are uniform with respect to a given tolerance. Both manual and automatic zoning methods have been developed and compared by simulating the mixing of an inert scalar. For the automatic zoning, several algorithms and different flow properties have been tested as criteria for the compartment creation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 97 (33 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuality of mixing in a stirred bioreactor used for animal cells culture: heterogeneities in a lab scale bioreactor and evolution of mixing time with scale up
Collignon, Marie-Laure ULg; Dossin, Denis; Delafosse, Angélique ULg et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2010), 14

Animal cells are industrially cultivated inside stirred bioreactors to produce proteinic compounds. Due to the use of mild agitation conditions in order to limit mechanical constraints, the homogeneity of ... [more ▼]

Animal cells are industrially cultivated inside stirred bioreactors to produce proteinic compounds. Due to the use of mild agitation conditions in order to limit mechanical constraints, the homogeneity of the culture medium can be far from perfect. This study has therefore two objectives. 1) the global characterization of the mixing via the mixing time 2) the local description of concentration fields. The mixing time is measured by conductimetry inside 20 L, 80 L, 600L tanks. The Grenville correlation is adjusted on these experimental measurements to improve the prediction of the mixing time during the scale-up of the process. The concentration fields are visualized by the Planar Laser Induced Fluorescence (P.L.I.F) technique in the 20 L tank. This part of the study is focused on the time evolution of the maximum value of the tracer concentration inside measurement planes and of the numerical distribution of theses concentration fields. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (32 ULg)