References of "Chapelle, Jean-Paul"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailMulticentre Evaluation of a Second Generation Point-of-Care Assay with an Extended Range for the Determination of N-Terminal Pro-Brain Natriuretic Peptide
Jorgensen, Bo; Bertsch, Thomas; Bröker, Hans-Joachim et al

in Clinical Laboratory (2012), 58

Detailed reference viewed: 39 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInterpretation of serum PTH concentrations with different kits in dialysis patients according to the KDIGO guidelines: importance of the reference (normal) values
CAVALIER, Etienne ULg; DELANAYE, Pierre ULg; VRANKEN, Laura ULg et al

in Nephrology Dialysis Transplantation (2012), 27

Background. The recommended target range for serum parathyroid hormone (PTH) in dialysis patients has changed from 150 to 300 pg/mL in the KDOQI guidelines to two to nine times the upper normal limit in ... [more ▼]

Background. The recommended target range for serum parathyroid hormone (PTH) in dialysis patients has changed from 150 to 300 pg/mL in the KDOQI guidelines to two to nine times the upper normal limit in the KDIGO ones. Although inclusion/exclusion criteria for the reference population are highly important, they are usually not mentioned in the commercial kits. In this study, we used the same reference population of vitamin D-replete normal subjects to establish reference values for 10 commercial PTH kits. We evaluated whether this may improve the classification of dialysis patients according to the KDIGO compared to the use of reference values proposed by the manufacturers. Methods. We measured serum PTH with 10 different kits in 149 haemodialysis patients, and 240 25-OH-vitamin D-replete (>75 nmol/L) individuals with an estimated glomerular filtration rate >60 mL/min/1.73 m2. Results. For the 10 kits, our upper normal limit was lower than those of the manufacturers. The difference was, however, variable from one kit to another. The two kits that yielded the lowest and the highest absolute concentrations classified differently 84/149 patients (56.4%) according to the KDOQI and 53/149 (36.2%) according to the KDIGO using the manufacturers’ normal value.Using our normal values significantly decreased the discrepancies with 24/149 patients (16.1%) being still classified differently. Taking the measurement uncertainty into consideration, 8% of the patients only remained differently classified by these two kits. Conclusions. Using the same vitamin-D-replete population to establish the reference range for 10 commercial PTH kits significantly improved the classification of haemodialysis patients according to the KDIGO target range. [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalytical evaluation of the new Abbott Architect 25-OH vitamin D assay
CAVALIER, Etienne ULg; CARLISI, Ignazia ULg; BEKAERT, Anne-Catherine ULg et al

in Clinical Biochemistry (2012), 45

Objectives: Validation of the Architect 25-OH vitamin D assay. Design and methods: Determination of repeatability, reproducibility, accuracy profile and 25(OH)-vitamin D2 recovery on native samples ... [more ▼]

Objectives: Validation of the Architect 25-OH vitamin D assay. Design and methods: Determination of repeatability, reproducibility, accuracy profile and 25(OH)-vitamin D2 recovery on native samples. Comparison with DiaSorin Liaison and RIA. Results and conclusion: Coefficients of variation: b6% (13.6 ng/mL) and 2.2% (78.1 ng/mL). Functional sensitivity: 5 ng/mL. Accuracy profile shows that the method is validated between 13.6 and 78.1 ng/mL. Recovery of 25(OH)D2: 75,8%( 95% CI: 61.9–89.7%). Good correlation with DiaSorin RIA and Liaison b50 ng/mL; above this threshold a systematic positive bias was observed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBNP et NT-proBNP: valeurs de référence et seuils décisionnels
TEIXEIRA, Jelda ULg; Guillaume, Michèle ULg; NELLESSEN, Eric ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2012), 67(1), 38-43

Les peptides natriurétiques, en particulier BNP et NT-proBNP, sont de plus en plus utilisés comme tests de screening chez les patients avec suspicion d’insuffisance cardiaque (IC), afin d’éviter de ... [more ▼]

Les peptides natriurétiques, en particulier BNP et NT-proBNP, sont de plus en plus utilisés comme tests de screening chez les patients avec suspicion d’insuffisance cardiaque (IC), afin d’éviter de recourir d’emblée à des examens spécialisés coûteux tels que l’échocardiographie. Très performants pour la valeur prédictive élevée d’un résultat négatif, permettant ainsi d’exclure l’IC chronique avec une forte probabilité, ces biomarqueurs sont également reconnus pour leur intérêt diagnostique dans cette pathologie. Des taux élevés de peptides natriurétiques sont corrélés avec un risque accru d’hospitalisation pour cause cardiovasculaire et de décès. La stratification du risque chez les patients présentant une insuffisance cardiaque est facilitée par l’utilisation de seuils décisionnels «bas» et «élevé», pour lesquels différentes valeurs ont été proposées dans la littérature. Le présent article a pour objet de faire le point sur le positionnement des seuils décisionnels eu égard aux valeurs de référence de NT-proBNP déterminées dans la population résidant en Province de Liège (Belgique). Les données ont été analysées en fonction de l’âge et du sexe des sujets, deux des facteurs majeurs de variation des concentrations plasmatiques des peptides natriurétiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 123 (9 ULg)
Full Text
See detailHigh sensitive troponin: pratical guidelines
Chapelle, Jean-Paul ULg

Conference (2011, September 29)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa troponine T ultrasensible : un nouvel outil diagnostic pour le médecin sportif?
LE GOFF, Caroline ULg; Kaux, Jean-François ULg; GARWEG, Christophe ULg et al

in 4ème Congrès commun SFMS & SFTS (2011, September)

Introduction : Le risque d’accidents cardiaques ou de mort subite après effort physique intense est bien connu. Ces évènements indésirables se produisent souvent chez des sujets présentant une maladie ... [more ▼]

Introduction : Le risque d’accidents cardiaques ou de mort subite après effort physique intense est bien connu. Ces évènements indésirables se produisent souvent chez des sujets présentant une maladie coronarienne asymptomatique et ignorée. Néanmoins, vu ce risque, l’American Heart Association recommande de réaliser un screening cardiovasculaire chez les athlètes de tout âge. Dans cette optique, le dosage de marqueurs cardiaques de nouvelle génération, plus sensibles, comme la troponine T ultrasensible (hsTnT) peut certainement apporter des informations très intéressantes par la détection de dommages myocardiques mêmes mineurs. Matériels et méthodes : Des 20 sujets masculins volontaires âgés de 22.36±2.02 années, sédentaires, 8 ont dû être exclus (abandon, malaise à l’effort...). La VO2max a été préalablement déterminée lors d’un test à l’effort sur cycloergomètre une semaine avant le test afin de ne pas interférer avec les résultats de l’effort physique intense (EPI) pour lequel les sujets ont couru sur tapis roulant durant 1 heure à 75% de la VO2max. Quatre échantillons sanguins de 5 ml (tube hépariné-lithium) ont été prélevés : juste avant (T1), directement après (T2), 4 heures après (T3) et 24 heures après l’EPI (T4). Le dosage de hsTnT (Modular de Roche Diagnostic®) est réalisé sur du plasma par une technique d’électrocheminiluminescence. Résultats : Une augmentation statistiquement significative des résultats à T3 (p<0.01) est observée. L’élévation de la hsTnT est progressive pour atteindre un pic maximum à T3 et revenir dans les normes à T4. Le seuil critique de 0.03 ng/mL a été retenu et 75% des sujets présentent un taux supérieur à ce dernier à T3 (moyenne : 0.053 ng/mL), alors que 100% des sujets se trouvent en dessous de ce seuil à T1 (0.0041 ng/mL). Discussion - Conclusions : Ces résultats, extrêmement intéressants, suggèrent que la libération de hsTnT serait due soit à un processus physiologique de remodelage, soit à un processus irréversible de lésions au niveau des cardiomyocytes (nécrose). Il est également possible que cette élévation des troponines soit due à une libération à partir du pool cytosolique mais aussi elle peut être la conséquence de dommages membranaires potentiellement induits par le stress oxydatif. A l’issue de cette étude, nous démontrons que la hsTnT peut être un nouvel outil diagnostic dans le domaine de la cardiologie du sport. [less ▲]

Detailed reference viewed: 428 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailElevation of cardiac and oxidative stress biomarkers after a running activity in sedentary subjects
LE GOFF, Caroline ULg; Bury, Thierry ULg; Rodriguez de la Cruz, Carlos ULg et al

in Clinical Chemistry & Laboratory Medicine (2011, May), 49(Special Suppl), 313

Detailed reference viewed: 131 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFatty acids and cardiovascular risk
LE GOFF, Caroline ULg; Leroy, Ludovic; Kaux, Jean-François ULg et al

in Clinical Chemistry & Laboratory Medicine (2011, May), 49(Special Suppl), 313

Detailed reference viewed: 44 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFatty acids determinations: an cardiovascular risk? Preliminary results
LE GOFF, Caroline ULg; Leroy, Ludovic; Pincemail, Joël ULg et al

in Biomedica - Life Science Summit (2011, April 07)

Detailed reference viewed: 26 (11 ULg)