References of "CAVALIER, Etienne"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe dosage des acides gras érythrocytaires : comparaison entre une population de référence et des sujets ayant présenté un infarctus aigu du myocarde
LE GOFF, Caroline ULg; Leroy, Ludovic; Kaux, Jean-François ULg et al

Poster (2012, February)

Introduction Un acide gras (AG) est un acide carboxylique avec une longue chaine aliphatique, qui peut être saturé ou insaturé. Récemment, le rôle des AG, particulièrement, celui des oméga-3 et oméga-6, a ... [more ▼]

Introduction Un acide gras (AG) est un acide carboxylique avec une longue chaine aliphatique, qui peut être saturé ou insaturé. Récemment, le rôle des AG, particulièrement, celui des oméga-3 et oméga-6, a émergé comme facteur de risque cardiovasculaire dans la littérature. Le but de ce travail était de comparer les taux d’AG mesurés dans une population saine avec ceux obtenus chez des patients admis aux urgences pour un infarctus du myocarde. Matériels et méthodes Cinquante quatre sujets sains (33±11ans, 31 femmes) ont été sélectionnés comme population de référence. Ces derniers ont été sélectionnés selon leur mode de vie (alimentation, tabac, etc). En parallèle, nous avons dosé les AG chez 33 patients (55±9 ans, 12 femmes) admis dans le service d’urgence de notre institution pour infarctus aigu du myocarde (AMI). Le sang était prélevé sur EDTA. Avant l’analyse, les échantillons étaient lavés et transméthylés. Le dosage des AG était réalisé par chromatographie gazeuse couplée à un détecteur à ionisation de flamme (GCFID). Après le dosage, nous avons réalisés une comparaison des taux, sommes et rapport entre les différents AG ainsi que l’index oméga-3 (somme de l’acide eicosapentaénoïque et docosahexaénoïque) obtenus dans les 2 groupes. Résultats. Des valeurs de référence ont été obtenues pour notre population de référence via le logiciel de statistique MedCalc. Dans le groupe AMI, les taux d’oméga-6 étaient significativement plus élevés (p<0.05) pour C18:2n6 (Figure 1) et C18:3n6 (Figure 2)comparés aux résultats obtenus dans la population de référence. Par contre les taux d’oméga-3 étaient significativement plus bas (p<0.01) par rapport aux sujets de référence pour le C22 :6n3 (Figure 3). L’index oméga-3 montrait une valeur plus basse et le rapport oméga-6/oméga-3 était plus élevé dans le groupe AMI comparé aux sujets de référence. Conclusion Le dosage des AG est un nouvel outil que le laboratoire peut proposer aux cliniciens afin de stratifier les patients présentant le plus de risque cardiovasculaire avant ou après un infarctus du myocarde. Ces patients pourraient ainsi être supplémenté en acides gras oméga-3 afin d’éviter les récidives d’infarctus du myocarde ou de diminuer la formation de la plaque d’athérosclérose avant le premier accident. [less ▲]

Detailed reference viewed: 308 (25 ULg)
Full Text
See detailLait et métabolisme phosphocalcique
GADISSEUR, Romy ULg; CAVALIER, Etienne ULg

in CIAB ALLER-J Club d'Immuno-Allergologie Biologique (2012, January 15)

Detailed reference viewed: 41 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOutcome of the living kidney donor
DELANAYE, Pierre ULg; WEEKERS, Laurent ULg; DUBOIS, Bernard ULg et al

in Nephrology Dialysis Transplantation (2012), 27(1), 41-50

Renal transplantation from living kidney donors is still relatively marginal in most of the European countries. However, this source of kidney grafts may help to overcome in part the organ donor shortage ... [more ▼]

Renal transplantation from living kidney donors is still relatively marginal in most of the European countries. However, this source of kidney grafts may help to overcome in part the organ donor shortage of cadaveric donors. The living donor strategy implies correct and objective information about donation risks and completely free acceptance of the living candidate of the donation. In this paper, we reviewed the consequences of kidney donation on the living donor health, considering very short term (linked to the surgery), short term (effect of nephrectomy on glomerular filtration rate) and long term (risk of mortality, chronic kidney disease, proteinuria and hypertension) consequences of kidney donation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (8 ULg)
Full Text
See detailVitamine D et mélanome
NIKKELS, Arjen ULg; RORIVE, Andrée ULg; CAVALIER, Etienne ULg

in Skin Inc (2012), 15(3), 35

Detailed reference viewed: 36 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNGAL biomarqueur de lésion rénale
Gagneux-Brunon, Amandine; DELANAYE, Pierre ULg; LEGRAND, Delphine ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2012), 8(7), 508-515

Le diagnostic precoce de l’insufissance renale aigue (IRA) est necessaire et devrait se faire au stade de lesion renale avant meme la degradation du debit de filtration glomerulaire. Plusieurs ... [more ▼]

Le diagnostic precoce de l’insufissance renale aigue (IRA) est necessaire et devrait se faire au stade de lesion renale avant meme la degradation du debit de filtration glomerulaire. Plusieurs biomarqueurs d’atteinte renale aigue sont actuellement a l’etude. Parmi ceux-ci, le Neutrophil Gelatinase Associated Lipocalin (NGAL) semble l’un des plus prometteurs et fait l’objet de nombreuses publications. La performance diagnostique de NGAL, dose dans le plasma ou les urines, pour le depistage de l’IRA depend de nombreux facteurs. Bien que les donnees experimentales recentes soient en faveur de l’utilisation preferentielle du dosage urinaire de NGAL, les donnees cliniques issues de nombreuses etudes ne permettent pas de trancher formellement sur la superiorite du dosage urinaire par rapport au dosage plasmatique pour le depistage des atteintes renales aigues. Il n’en reste pas moins que sur le plan analytique, les techniques de dosage du NGAL urinaire sont actuellement plus fiables que celles du dosage plasmatique. La performance diagnostique de NGAL dans un contexte d’IRA est maximale en chirurgie cardiaque pediatrique. Les resultats, chez l’adulte en postoperatoire de chirurgie cardiaque et dans d’autres situations (reanimation, urgences, transplantation), sont moins convaincants. Par ailleurs, il n’est actuellement pas possible d’extrapoler des etudes cliniques une valeur seuil discriminante unique de NGAL, aussi bien dans les urines que dans le plasma. D’autres etudes sont necessaires pour valider definitivement NGAL comme biomarqueur de l’atteinte renale aigue et en preciser les conditions d’utilisation en pratique clinique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'estimation du débit de filtration glomérulaire en 2012: quelle valeur ajoutée pour la nouvelle équation CKD-EPI
DELANAYE, Pierre ULg; Mariat, Christophe; Moranne, Olivier et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2012), 8

Mesurer ou estimer le debit de filtration glomerulaire (DFG) reste l’un des meilleurs moyens d’apprehender la fonction glomerulaire du rein. En 2009, l’equation Chronic Kidney Disease Epidemiology (CKD ... [more ▼]

Mesurer ou estimer le debit de filtration glomerulaire (DFG) reste l’un des meilleurs moyens d’apprehender la fonction glomerulaire du rein. En 2009, l’equation Chronic Kidney Disease Epidemiology (CKD-EPI) a ete proposee en lieu et place de l’equation Modification of Diet in Renal Disease (MDRD) pour estimer le DFG. Cette nouvelle equation fait partie desormais des toutes dernieres recommandations de la Haute Autorite de sante (HAS). Par rapport a MDRD, la formule CKD-EPI est sensee moins sous-estimer le DFG mesure, principalement dans les valeurs les plus hautes de DFG. Dans cette revue critique de la litterature, nous presenterons et discuterons les performances de cette nouvelle equation. Sur base des articles publies entre 2009 et 2012, nous en soulignerons les avantages, notamment en terme d’estimation de la prevalence de la maladie renale chronique (MRC), mais aussi les faiblesses, principalement dans certaines populations specifiques. En effet, toutes ces equations reposant sur la mesure de la creatinine serique restent des estimations et le nephrologue doit donc garder son sens critique dans l’interpretation de ces resultats. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVigilance et dialogue entre biologiste et clinicien s'imposent au quotidien. Cas vécus au laboratoire.
CAVALIER, Etienne ULg

in Journal de Biologie Médicale (2012), 1(2), 104-6

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInterpretation of serum PTH concentrations with different kits in dialysis patients according to the KDIGO guidelines: importance of the reference (normal) values
CAVALIER, Etienne ULg; DELANAYE, Pierre ULg; VRANKEN, Laura ULg et al

in Nephrology Dialysis Transplantation (2012), 27

Background. The recommended target range for serum parathyroid hormone (PTH) in dialysis patients has changed from 150 to 300 pg/mL in the KDOQI guidelines to two to nine times the upper normal limit in ... [more ▼]

Background. The recommended target range for serum parathyroid hormone (PTH) in dialysis patients has changed from 150 to 300 pg/mL in the KDOQI guidelines to two to nine times the upper normal limit in the KDIGO ones. Although inclusion/exclusion criteria for the reference population are highly important, they are usually not mentioned in the commercial kits. In this study, we used the same reference population of vitamin D-replete normal subjects to establish reference values for 10 commercial PTH kits. We evaluated whether this may improve the classification of dialysis patients according to the KDIGO compared to the use of reference values proposed by the manufacturers. Methods. We measured serum PTH with 10 different kits in 149 haemodialysis patients, and 240 25-OH-vitamin D-replete (>75 nmol/L) individuals with an estimated glomerular filtration rate >60 mL/min/1.73 m2. Results. For the 10 kits, our upper normal limit was lower than those of the manufacturers. The difference was, however, variable from one kit to another. The two kits that yielded the lowest and the highest absolute concentrations classified differently 84/149 patients (56.4%) according to the KDOQI and 53/149 (36.2%) according to the KDIGO using the manufacturers’ normal value.Using our normal values significantly decreased the discrepancies with 24/149 patients (16.1%) being still classified differently. Taking the measurement uncertainty into consideration, 8% of the patients only remained differently classified by these two kits. Conclusions. Using the same vitamin-D-replete population to establish the reference range for 10 commercial PTH kits significantly improved the classification of haemodialysis patients according to the KDIGO target range. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (9 ULg)
Full Text
See detailGood interpretation of a biological result: generality and specificity to Nephrology
CAVALIER, Etienne ULg

in DELANAYE, Pierre (Ed.) Clinical Chemistry and Nephrology: the essential link (2012)

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
See detailVascular calcifications in chronic kidney disease: can the Biologist be of some help?
Bargnoux, Anne-Sophie; Morena, Marion; Dupuy, Anne-Marie et al

in DELANAYE, Pierre (Ed.) Clinical Chemistry and Nephrology: the essential link (2012)

Detailed reference viewed: 16 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalytical evaluation of the new Abbott Architect 25-OH vitamin D assay
CAVALIER, Etienne ULg; CARLISI, Ignazia ULg; BEKAERT, Anne-Catherine ULg et al

in Clinical Biochemistry (2012), 45

Objectives: Validation of the Architect 25-OH vitamin D assay. Design and methods: Determination of repeatability, reproducibility, accuracy profile and 25(OH)-vitamin D2 recovery on native samples ... [more ▼]

Objectives: Validation of the Architect 25-OH vitamin D assay. Design and methods: Determination of repeatability, reproducibility, accuracy profile and 25(OH)-vitamin D2 recovery on native samples. Comparison with DiaSorin Liaison and RIA. Results and conclusion: Coefficients of variation: b6% (13.6 ng/mL) and 2.2% (78.1 ng/mL). Functional sensitivity: 5 ng/mL. Accuracy profile shows that the method is validated between 13.6 and 78.1 ng/mL. Recovery of 25(OH)D2: 75,8%( 95% CI: 61.9–89.7%). Good correlation with DiaSorin RIA and Liaison b50 ng/mL; above this threshold a systematic positive bias was observed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (4 ULg)
Full Text
See detailSéminaire de Chimie médicale - Les Immunoassays
CAVALIER, Etienne ULg

Learning material (2011)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailVitamin D measurement: Laboratory issues
CAVALIER, Etienne ULg

Conference (2011, December 02)

Detailed reference viewed: 21 (4 ULg)
Full Text
See detailVitamine D et maladies infectieuses
CAVALIER, Etienne ULg; MOUTSCHEN, Michel ULg; Brunel, Elodie ULg

Conference (2011, November 24)

Detailed reference viewed: 51 (7 ULg)