References of "Bruyère, Olivier"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailClinical components linked to sarcopenia: the sarcophage study
Beaudart, Charlotte ULg; Reginster, Jean-Yves ULg; Petermans, Jean ULg et al

in Osteoporosis International (2015), 26(1), 258

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRecommendations for the registration of drugs to treat sarcopenia
Reginster, Jean-Yves ULg; Cooper, C; Rizzoli, R et al

in Osteoporosis International (2015), 26(1), 11

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCan we identify patients to be treated in osteoarthritis?
Arden, NK; Richette, P; Cooper, C et al

in Osteoporosis International (2015), 26(1), 10

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCritical evaluation of promising markers for sarcopenia
CAVALIER, Etienne ULg; GADISSEUR, Romy ULg; GEBOES, Séverine ULg et al

in Osteoporosis International (2015), 26(1), 25

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDevelopment and validation of the French version of a tool assessing patient's expectations in lower limb osteoarthritis
NEUPREZ, Audrey ULg; Delcour, JP; Fatemi, F et al

in Journal of Orthopaedics (2015), 12

Detailed reference viewed: 49 (29 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRetour au sport après plastie du ligament croisé antérieur : critères utilisés dans les cubs professionnels de football
Delvaux, François ULg; Rochcongar, P; Bruyère, Olivier ULg et al

in Science et Sports (2015), 30

Résumé Objectifs Analyser la démarche suivie par les médecins de clubs professionnels de football lorsqu’ils décident, en pratique quotidienne, d’autoriser le retour compétitif après plastie du ligament ... [more ▼]

Résumé Objectifs Analyser la démarche suivie par les médecins de clubs professionnels de football lorsqu’ils décident, en pratique quotidienne, d’autoriser le retour compétitif après plastie du ligament croisé antérieur chez un footballeur. Matériels et méthodes Trente-sept médecins responsables de clubs professionnels de football français et belges (Ligue 1, n = 15 ; Ligue 2, n = 14 ; Division 1 belge, n = 8) ont rempli un questionnaire à choix multiple concernant : (1) les critères utilisés afin de déterminer si un joueur est apte à reprendre la compétition après plastie du ligament croisé antérieur ; (2) l’importance relative de chacun de ces critères ; (3) le rôle éventuel d’intervenants spécifiques (kinésithérapeute…) dans cette décision. Résultats Plus de 80 % des médecins interrogés ont déclaré utiliser au moins huit critères (sur 17 proposés) afin d’évaluer la capacité d’un footballeur à reprendre la compétition après plastie du ligament croisé antérieur. Les trois critères considérés comme les plus déterminants étaient, par ordre d’importance : la stabilité dynamique du genou lors d’un exercice spécifique au football, la force musculaire et la récupération complète ou quasi complète d’amplitudes articulaires de flexion et d’extension de genou. Pour certains de ces critères (notamment la force musculaire), nous constatons cependant un manque de consensus sur les modalités pratiques d’évaluation, sur les paramètres ainsi que sur les valeurs-limites tolérées afin de garantir un retour sur terrain sécurisé. La prise en compte de l’avis du kinésithérapeute et du préparateur physique par une très nette majorité de médecins souligne l’importance d’un travail pluridisciplinaire. Conclusion L’utilisation de différents critères objectifs afin d’autoriser le retour compétitif après plastie du ligament croisé antérieur semble être une réalité dans le football professionnel. Des études supplémentaires devraient cependant contribuer à préciser les modalités des épreuves ainsi que des valeurs-seuils. ________________________________________ Summary Purpose To analyze how sport physicians decide, in their daily practice, when a professional soccer player with a reconstructed anterior cruciate ligament is able to get back to competitive activities. Materials and methods Thirty-seven physicians for professional French and Belgian soccer teams filled in a specific questionnaire dedicated to: (1) return-to-play criteria after anterior cruciate reconstruction; (2) the importance they assigned to each of these criteria in the return-to-play decision; (3) the potential role of professionals, such as physiotherapists or physical coaches in this decision. Results More than 80% of the respondents declared to use at least eight criteria in order to assess the player's ability to return to competitive soccer after anterior cruciate ligament reconstruction. The most important ones were (in order of importance): dynamic knee stability during a specific soccer exercise, muscle strength performance and normalization of knee flexion and extension ranges of motion. For most of these criteria (notably muscle strength), there was a lack of consensus about the choice of assessment parameters and the limit values allowing physicians to authorize or forbid the return-to-competition. A large majority of participants stated to take into consideration advices from physiotherapists or physical coaches for the return-to-play decision. Conclusion Sport physicians of professional soccer teams use relevant criteria to assess players’ ability to return to full sport after anterior cruciate ligament reconstruction. Further studies are required to determine the choice of assessment parameters and the limit values to assist physicians in return-to-play decisions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOsteoporosis in patients taking selective serotonin reuptake inhibitors: a focus on fracture outcome
Bruyère, Olivier ULg; Reginster, Jean-Yves ULg

in Endocrine (2015), 48(1), 65-68

Depression is one of the most important mental health problems and a leading cause of disability. Selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs) are considered as first-line therapy for the treatment of ... [more ▼]

Depression is one of the most important mental health problems and a leading cause of disability. Selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs) are considered as first-line therapy for the treatment of depressive symptoms among older adults because of their presumed favorable adverse effect profile. However, they could have deleterious effects on the bone. Evidence from longitudinal, crosssectional, and prospective cohort studies suggests that the use of antidepressants at therapeutic doses is associated with decreased bone mineral density and increased fracture risk. The association between SSRIs use and fracture risk could potentially differ depending on dose, exposure duration, time of exposure, age, or sex. However, the risk of fracture declined rapidly after discontinuation of use of SSRIs. The evidence now seems sufficient to consider adding SSRIs to the list of medications that contribute to osteoporosis. In practice, assessment of risk factor for osteoporosis or fractures could be made taking into account age, gender, duration, and severity of depression, length of SSRI treatments, and other concurrent risk factors. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCost-effectiveness of vitamin D and calcium supplementation in the treatment of elderly women and men with osteoporosis.
Hiligsmann, Mickaël ULg; Ben Sedrine, Wafa; Bruyère, Olivier ULg et al

in European journal of public health (2015), 25(1), 20-25

BACKGROUND: The supplementation with vitamin D and calcium has been recommended for elderly, specifically those with increased risk of fractures older than 65 years. This study aims to assess the cost ... [more ▼]

BACKGROUND: The supplementation with vitamin D and calcium has been recommended for elderly, specifically those with increased risk of fractures older than 65 years. This study aims to assess the cost-effectiveness of vitamin D and calcium supplementation in elderly women and men with osteoporosis and therefore to assess if this recommendation is justified in terms of cost-effectiveness. METHODS: A validated model for economic evaluations in osteoporosis was used to estimate the cost per quality-adjusted life-year (QALY) gained of vitamin D/calcium supplementation compared with no treatment. The model was populated with cost and epidemiological data from a Belgian health-care perspective. Analyses were conducted in women and men with a diagnosis of osteoporosis (i.e. bone mineral density T-score </=-2.5). A literature search was conducted to describe the efficacy of vitamin D and calcium in terms of fracture risk reduction. RESULTS: The cost per QALY gained of vitamin D/calcium supplementation was estimated at euro40 578 and euro23 477 in women and men aged 60 years, respectively. These values decreased to euro7912 and euro10 250 at the age of 70 years and vitamin D and calcium supplementation was cost-saving at the age of 80 years, meaning that treatment cost was less than the costs of treating osteoporotic fractures of the no-treatment group. CONCLUSION: This study suggests that vitamin D and calcium supplementation is cost-effective for women and men with osteoporosis aged over 60 years. From an economic perspective, vitamin D and calcium should therefore be administrated in these populations including those also taking other osteoporotic treatments. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailÉpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
Castiglione, Vincent ULg; JOURET, François ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

Conference (2014, October 17)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailÉpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
Castiglione, Vincent ULg; Jouret, François ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2014, October 01)

Detailed reference viewed: 24 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémiologie de la lithiase urinaire en Province de Liège
GADISSEUR, Romy ULg; Castiglione, Vincent ULg; JOURET, François ULg et al

in Néphrologie & Thérapeutique (2014, September), 10(5), 270

Detailed reference viewed: 23 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdaptation interculturelle et validation du questionnaire VISA-P en français
Oppong-Kyei, Julian; Bruyère, Olivier ULg; Delvaux, François ULg et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction La tendinopathie patellaire est une affection musculo-squelettique très fréquentes chez le sportif et la plus fréquente au niveau du genou. Elle affecte le plus souvent des disciplines qui ... [more ▼]

Introduction La tendinopathie patellaire est une affection musculo-squelettique très fréquentes chez le sportif et la plus fréquente au niveau du genou. Elle affecte le plus souvent des disciplines qui nécessitent soit des impulsions et des sauts soit un travail important du quadriceps. Le Victorian Institute of Sports Assessment–Patellar (VISA-P) est un questionnaire permettant d’évaluer les symptômes et leurs retentissements sur les activités physiques quotidiennes et sportives de la tendinopathie patellaire (Jumper’s knee). Comme la plus part des questionnaires de ce type, le VISA-P fut originalement développé pour des patients anglophones et n'est donc pas adapté à une population francophone. En conséquence, l'objectif de cette étude sera de traduire, adapter et valider une version française fiable du VISA-P et d'en évaluer ses propriétés psychométriques. Matériel et méthode La traduction et l’adaptation interculturelle du VISA-P ont été réalisées selon les recommandations internationales (Guidelines for the Process of Cross-Cultural Adaptation of Self-Report Measures). Ce processus s'est déroulé en 6 étapes : traductions initiales, synthèse des traductions, traduction de retour vers la langue d’origine, comité expert, test de la version pré-finale et approbation du comité expert. La version française finale obtenue fut ensuite l’objet d’une évaluation de certaines propriétés psychométriques telles que la fidélité test-retest, la cohérence interne, la validité de construit et les effets plancher et plafond. Nonante-deux sujets furent recruté au total afin de tester ces propriétés psychométriques. Trois groupes de sujets furent utilisés pour répondre conjointement aux VISA-P et à un questionnaire supplémentaire, le Medical Outcomes Survey Short Form 36 questionnaire (SF-36) pour la validité de construit : un groupe de sujets pathologiques principalement recrutés parmi les patients du Centre Hospitalier Universitaire de Liège (28), un groupe de sujets asymptomatiques (22) et un groupe de sportifs à risque recrutés dans divers clubs sportif (42). L'ensemble des participants ont été recrutés au sein de la province de Liège. Résultats Aucun sujet ne présenta de grosses difficultés à comprendre le questionnaire suite au test de la version pré-finale. Les différents membres du comité expert se montrèrent satisfait de la version finale et donnèrent donc leur approbation. La moyenne des scores obtenu est de 53 (± 17) pour le groupe pathologique, 99 (± 2) pour le groupe sain et 86 (± 14) pour le groupe à risque. Les corrélations entre le VISA-P et certaines mesures divergentes du SF-36 semblent donner des résultats faibles. Les coefficients de corrélation mesurés entre les scores du VISA-P et les items convergents du SF-36 paraissent être élevés. Aucun effet plancher ou plafond n'a pu être observer lors de l'évaluation des propriétés psychométriques du VISA-P dans le groupe pathologique. Conclusion La version française du VISA-P est donc être un questionnaire compréhensible, fiable et adapté aux patients francophones souffrant d'une tendinopathie patellaire supérieur. [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdaptation interculturelle et validation du questionnaire VISA-A en français
Oppong-Kyei, Julian; Bruyère, Olivier ULg; Delvaux, François ULg et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction La tendinopathie d’Achille, dont la discipline athlétique implique une grosse activité de course à pied, représente une source de douleurs et de handicap. Cette pathologie fait actuellement l ... [more ▼]

Introduction La tendinopathie d’Achille, dont la discipline athlétique implique une grosse activité de course à pied, représente une source de douleurs et de handicap. Cette pathologie fait actuellement l'objet de nouvelles découvertes sur le plan de la physiopathologie permettant l'exploration de nouvelles pistes thérapeutiques. Dans le cadre de telles études, des échelles d’évaluation sont utilisées afin d'évaluer des phénomènes subjectifs ou complexes tels la douleur, la qualité de vie, le handicap, etc. Elles sont généralement composées de plusieurs items dont la cotation est combinée en un score global ou des sous scores dimensionnels. La majorité des échelles algo-fonctionnelles sont développés dans des pays anglophones et sont par conséquence uniquement pertinents pour des sujets parlant l’anglais. Ceci est la cas pour le Victorian Institute of Sports Assessment–Achilles (VISA-A), un questionnaire développé dans le but d'évaluer la sévérité des symptômes de la tendinopathie achilléenne. L’intérêt de ce mémoire est donc de valider une version française fiable de ce questionnaire. Matériel et méthode La traduction et l’adaptation interculturelle du VISA-A ont été réalisées selon les recommandations internationales (Guidelines for the Process of Cross-Cultural Adaptation of Self-Report Measures). Ce processus s'est déroulé en 6 étapes : traductions initiales, synthèse des traductions, traduction de retour vers la langue d’origine, comité expert, test de la version pré-finale et approbation du comité expert. La version française finale obtenue fut ensuite l’objet d’une évaluation de certaines propriétés psychométriques telles que la fidélité test-retest, la cohérence interne, la validité de construit et les effets plancher et plafond. Pour ces évaluations, 116 sujets furent recruté et répartis en 3 groupes : un groupe de sujets pathologiques principalement recrutés parmi les patients du Centre Hospitalier Universitaire de Liège (31), un groupe de sujets asymptomatiques (22) et un groupe de sportifs à risque (63). Tous ces sujets durent également répondre à un questionnaire supplémentaire, le Medical Outcomes Survey Short Form 36 questionnaire (SF-36) pour la validité de construit. L'ensemble des participants ont été recrutés au sein de la province de Liège. Résultats Aucun sujets ne présenta de difficultés à comprendre le questionnaire suite au test de la version pré-finale. Les différents membres du comité expert se montrèrent satisfait de la version finale et donnèrent donc leur approbation. La moyenne des scores obtenus dans le groupe pathologique est de 59 (± 18), celle du groupe sain est de 99 (± 1) et celle du groupe à risque est de 94 (± 7). Aucun effet plancher ou plafond n'a pu être observer lors de l'évaluation des propriétés psychométriques du VISA-A (dans le groupe pathologique). Les corrélations entre le VISA-A et certaines mesures divergentes du SF-36 semblent être faibles. Les coefficients de corrélation mesurés entre les scores du VISA-A et les items convergents du SF-36 paraissent être élevé. Conclusion La version française du VISA-A est donc être un questionnaire compréhensible, fiable et adapté aux patients francophones souffrant d'une tendinopathie d'Achille. [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (12 ULg)