References of "Brunet, Sébastien"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailRisques modernes et planification d'urgence. Le cas de la crise financière
Brunet, Sébastien ULg; Fallon, Catherine ULg; Gillon, Patrick ULg

in Maganda, Carmen; Koff, Harlan (Eds.) Comparative Perspectives on Leadership (2009)

Detailed reference viewed: 36 (10 ULg)
Full Text
See detailLa perception sociale des risques: étude de cas sur les champs électromagnétiques en Belgique
Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg; Fallon, Catherine ULg

Conference (2008, November 14)

Dans le cadre de cette étude, nous avons voulu mesurer la perception sociale du risque relatif à l’exposition aux champs électromagnétiques. Notre objectif était d’identifier les modes de connaissances ... [more ▼]

Dans le cadre de cette étude, nous avons voulu mesurer la perception sociale du risque relatif à l’exposition aux champs électromagnétiques. Notre objectif était d’identifier les modes de connaissances auxquels se référent des individus qui font face à un risque empreint d’un niveau élevé d’incertitude scientifique. Comment ce public, mobilisé autour d’une problématique complexe, acquiert-il un niveau d’expertise suffisant pour comprendre les enjeux multiples (sociaux, économiques, éthiques, politiques et environnementaux) d’une technologie sur la société et ses modes d’organisation ? Quelle vision a-t-il des acteurs politiques et subpolitiques (Beck, 2001) qui prennent part aux débats ? Quel niveau de confiance accorde-t-il à un monde politique qui, en cas de risque majeur, pourrait invoquer une démarche précautionneuse et récupérer une partie du pouvoir décisionnel qui semblait lui échapper (Brunet, Delvenne & Joris, 2007) ? En situation de haute incertitude scientifique, qui sont les experts ? Quelle relation entretiennent les différents stakeholders 1 avec les autorités publiques? Le risque électromagnétique constitue un exemple éclairant de nouveau risque technologique, qui suscite une mobilisation sociale particulière et met en évidence les défis technologiques, sociaux, éthiques et politiques que nos sociétés occidentales doivent affronter à l’aube du XXIe siècle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 143 (21 ULg)
Full Text
See detailFrom Bio to Nano: Learning From The Past to Shape the Future of Technology Assessment
Delvenne, Pierre ULg; Fallon, Catherine ULg; Thoreau, François ULg et al

Conference (2008, October 12)

In many Western countries over the last 35 years, the quest for more scientific governance on <br />crucial technological issues led to a broadening of the political world’s sphere of competences. <br ... [more ▼]

In many Western countries over the last 35 years, the quest for more scientific governance on <br />crucial technological issues led to a broadening of the political world’s sphere of competences. <br />Indeed, various countries decided that dealing with global, invisible, irreversible and irreparable <br />risks had to be handled by an appropriate tool of management of technological innovations. So the <br />usefulness to institutionalize parliamentary Technology Assessment (PTA) offices emerged. <br />Nowadays, PTA is an instrument particularly suitable to study the new shape of science and <br />society’s interface and it represents a remarkable attempt to reform the institutional settings of <br />innovation. <br />However, while the overall uncertainty surrounding science and technology has been used by public <br />actors like parliamentarians or ministers in the past to legitimize a first generation of PTAs, the <br />emergence of a second generation in the 1990’s – centred on the constructive, interactive or <br />participatory TA approches – emphazises the co-evolution of technology and society rather than the <br />former linear determinist rationale. In this context, the STS community of scholars is increasingly <br />called upon by the public authorities to provide a “professional service role” (RIP, 1994), that is to <br />say to take a step into action out of the border of their intellectual engagement. <br />Then, we suggest to compare two successive periods by looking at the institutional management of <br />two distinct-but-complementary technological issues: biotechnology and nanotechnology. The <br />former has been taken into account by public actors at a time when the second generation of PTAs <br />was not yet rooted in the political practices. Thus, the management of the public debate related to <br />biotechnology has been characterized by a lack of sensitive, fruitful and interactive communication <br />between the stakeholders involved in the TA process, while the first applications were already being <br />commercialized. On the other hand, the latter is currently being tackled at a moment when the social <br />shaping of technology is widely acknowledged as well as the STS community may be invited to <br />pass from observation to participation in the political sphere. Given the uncertainty and complexity <br />encircling nanotechnology as well as its huge potential in many interconnected disciplinary fields, <br />the need to avoid the pitfall of the biotechnology’s experience is commonly accepted. <br />We offer to take nanotechnology as one of the most challenging technological issue to look beyond <br />the biotechnology’s roadblock and to show in which proportion the same scenario is reasonably <br />thinkable today, in order to spotlight whether we have learnt from the past in considering what is <br />1 <br />sometimes called “a new industrial revolution”. <br />We will raise some research questions like: how different are current TA practices as compared to <br />former ones? Are there new regimes emerging? Given the current technological convergence, how <br />complicated would it be to deal with NBIC technologies if we missed the point with biotechnology <br />alone? How suitable is PTA to engage in such interdisciplinary issues? Are we assisting the <br />emergence of a third PTA generation around the growing role of the STS community? How does <br />this scientific community dialogue with the historians of science who analyzed the earlier industrial <br />revolutions? [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (10 ULg)
Peer Reviewed
See detailDealing with nanotechnology: Do the boundaries matter?
Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg; Fallon, Catherine ULg et al

in Martorell, S.; Guedes Soares, C.; Barnett, J. (Eds.) Safety, Reliability and Risk Analysis: Theory and Applications (2008, September 23)

Detailed reference viewed: 55 (19 ULg)
See detailGLIMMER – Global-Local Information Merging for Maturing Emergency Response
Binon, Kris; Brunet, Sébastien ULg; Cornélis, Bernard et al

Report (2008)

Un guide, d’accord... mais pour quoi faire ? Nous tous sommes quotidiennement exposés à une variété inimaginable de risques. Au niveau individuel, ces risques sont liés à notre constitution personnelle, à ... [more ▼]

Un guide, d’accord... mais pour quoi faire ? Nous tous sommes quotidiennement exposés à une variété inimaginable de risques. Au niveau individuel, ces risques sont liés à notre constitution personnelle, à nos activités, à nos relations sociales, et à nos biens matériels et immatériels. Ce n'est que lorsqu'ils se concrétisent que nous en subissons les effets, par exemple respectivement: allergie, chute à ski, divorce, panne de gsm ou trou de mémoire. À ces risques touchant la sphère privée, s'ajoutent les risques touchant tout ou partie de la société. Ces derniers proviennent soit de la société ellemême ou de ses composantes (e.g. pollution atmosphérique, émeute), soit de l'environnement naturel (e.g. tremblement de terre). 2. Pour les risques concernant la société, les autorités publiques ont mis en oeuvre une série de politiques pour rencontrer les attentes et besoins de la population. En cas de sinistres, l’intervention d’acteurs organisés (services d'incendie, de secours, de police, cellule de crise,...) permet de répondre aux situations d'urgence. De façon à améliorer cette réponse, des plans d'intervention et d'urgence sont établis. Ces plans trouvent leur fondement dans une démarche pro-active: l'analyse de risques. Le nombre des risques étant quasiment infini, il importe d’opérer des choix. Les objectifs de ce guide sont multiples : - aider les acteurs des cellules de sécurité à travailler ensemble; - proposer des moyens permettant d’opérer un choix à bon escient; - contribuer à la prise de décisions rationnelles en matière de planification; - favoriser les échanges entre les autorités territoriales et avec les entreprises privées; - ... 3. La démarche suivie par le projet GLIMMER repose sur l'apprentissage organisationnel. Cela implique d'une part le partage d'expériences, mais aussi de franchir des paliers avec l'ensemble des autorités publiques. Ce manuscrit est l'embryon d'un manuel plus développé. Vu la demande des autorités locales de commencer leur travail d'analyse de risques avec la présente méthode, le comité d'accompagnement a décidé de mettre à leur disposition ce guide qui contient le coeur de la méthode élaborée. Des bribes d'une version ultérieure peuvent donc apparaître de temps à autre dans ce document. 4. Cette première version du guide est divisée en quatre parties principales. La première partie vise à replacer le guide dans un contexte général (celui de la gestion des risques et de la planification) et particulier (celui la mise en place de cellules de sécurité). La deuxième partie a pour objectif de fournir un cadre théorique. Il s’agit principalement de rendre compréhensible des concepts parfois flous, polysémiques ou mal maîtrisés et de constituer un cadre de référence commun. La troisième partie n’a pour autre ambition que de fournir une aide à la mise en place des cellules de sécurité et à leur bon fonctionnement. La quatrième partie est dédiée aux méthodes d'analyse de risques. Enfin, le guide est agrémenté d’annexes dans lesquelles se trouvent outils, renseignements utiles, etc. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (4 ULg)
See detailRapport d'évaluation sociologique sur la carte d'identité électronique belge
Erpicum, Martin ULg; Brunet, Sébastien ULg

Report (2008)

Le SPF-Fedict a commandité une étude, indépendante, visant à l'évaluation des systèmes d’identification électronique et plus particulièrement de l'eID. Cette étude a été effectuée le service d’évaluation ... [more ▼]

Le SPF-Fedict a commandité une étude, indépendante, visant à l'évaluation des systèmes d’identification électronique et plus particulièrement de l'eID. Cette étude a été effectuée le service d’évaluation des risques et de politologie générale de l’Université de Liège, le SPIRAL1. Cette étude se compose de plusieurs parties. L'objectif est de présenter un panel sociologique des avis portant sur d’identification électronique en Belgique. Nous aborderons de prime abord les questions de pertinence de la recherche, ensuite viendront les questions méthodologiques. Nous analyserons ensuite les avis récoltés, et enfin, nous proposerons un ensemble de recommandations visant à l’amélioration du processus de publicisation et de mise en application de l’eID. À la base de ce projet se trouve un questionnement : « Comment un système d'identification peut à la fois se moderniser, afin de s'insérer dans les modes de vie actuel, tout en conservant sa fonction de lien de confiance2 entre le citoyen et son gouvernement ? ». La question n'est pas simple tant les innovations dont font preuves les gouvernements européens ces dernières années en matière d'informatisation se sont développées sur des bases sécuritaires. Les thèses de l’État qui surveille ont le vent en poupe. Et pour cause, les failles de sécurité mènent les gouvernements et les entreprises à déployer les TIC destinés à la surveillance parfois au mépris des principes d'intimité. Ces innovations sont d'autant bienvenues qu'elles stimulent la croissance dans nos économies concurrentielles de marché ouvert. Corrélativement, elles peuvent également – si suffisamment d'attention n'est pas porté à leurs implantations - apporter de l'inégalité dans un monde qui voit sans arrêt grandir la disparité d'accès aux technologies informatiques, notamment Internet. Les espaces lisses qui peuplent notre quotidien tendent à devenir toujours plus finement sillonnés des multiples systèmes de surveillance et de contrôle. Le développement des dispositifs d’identification, d'authentification et de surveillance est à cet égard aujourd’hui un exemple particulièrement emblématique et délicat de cette tendance. Dans ce contexte contemporain qui se trouve marqué par une multiplication des technologies de sécurité à l’échelle mondiale ainsi que par l'insuffisance des débats publics autour de ces innovations. La présente recherche a pour objectif de répondre à ces faiblesses et à l’apparente « acceptabilité » que ces dispositifs de contrôle de plus en plus dématérialisés semblent générer en proposant une analyse de « ce que les gens pensent ». Nous adopterons une démarche du type « sociologie compréhensive ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Tolerability of Risk
Delvenne, Pierre ULg; Brunet, Sébastien ULg

in Journal of Risk Research (2008)

Detailed reference viewed: 156 (37 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa planification d'urgence sous tension
Fallon, Catherine ULg; Brunet, Sébastien ULg; Cornélis, Bernard ULg

in Cahiers de la Sécurité (2008), 3(Janvier-Mars), 72-83

Emergency preparedness is essential in our Western societies. It serves to reassure the community on the measures taken for its safety and to organise the activities of all those working in the field ... [more ▼]

Emergency preparedness is essential in our Western societies. It serves to reassure the community on the measures taken for its safety and to organise the activities of all those working in the field. However, emergency planning procedures are under pressure as the result of a dual trend: the emergence of new risks and a more complex institutional setting. [less ▲]

Detailed reference viewed: 141 (36 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGouvernance et politiques de santé: les chemins de la cohérence
Brunet, Sébastien ULg; Fallon, Catherine ULg; Joris, Geoffrey ULg et al

in Revue Française de Santé Publique (2008), vol.20(n°2/2008), 3-16

Detailed reference viewed: 49 (13 ULg)
See detailFood Chain Security and Vulnerability: Belgian Case Study
Brunet, Sébastien ULg; Fallon, Catherine ULg

Conference (2007, October 25)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA conceptual tool for successful participation
Cornélis, Bernard; Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg et al

Poster (2007, June 19)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe principe de précaution : un outil stratégique de transformation (sub) politique
Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg; Joris, Geoffrey ULg

in Schweizerische Zeitschrift für Soziologie = Revue Suisse de Sociologie (2007)

Detailed reference viewed: 47 (15 ULg)
Peer Reviewed
See detailUne illustration des rapports entre science et politique : le comité de bioéthique
Brunet, Sébastien ULg

in Opsomer, Carmélia (Ed.) Proceedings, Book of Abstracts - Scientific Sections (2007)

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
Full Text
See detailCommuniquer en temps de crise alimentaire
Fallon, Catherine ULg; Brunet, Sébastien ULg

in CRA-W (Ed.) ) Communiquer en temps de crise alimentaire. Image et Communication : Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? (2007)

Detailed reference viewed: 48 (11 ULg)
Peer Reviewed
See detailBelgium : Characteristics of International Administration in Crisis Area
Candela Soriano, Mercedes; Brunet, Sébastien ULg

in Korhonen, Outi (Ed.) International Administration of Crisis Area : Nine National Approaches (2007)

Detailed reference viewed: 49 (4 ULg)