References of "Bourouag, Mohamed"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailPEGASE : UN MODÈLE INTÉGRÉ BASSIN HYDROGRAPHIQUE / RIVIÈRES POUR LA DIRECTIVE CADRE EUROPÉENNE
Deliège, Jean-François ULg; Everbecq, Etienne ULg; Grard, Aline ULg et al

Conference (2009, April 09)

Presentation of the PEGASE model (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux), developed by the Aquapole Aquapole. New operational way to assess the evolution of the river quality in terms of ... [more ▼]

Presentation of the PEGASE model (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux), developed by the Aquapole Aquapole. New operational way to assess the evolution of the river quality in terms of presures on them, as well as a tool to help competent authorities to optimise the cost/efficiency ratio of the measures foreseen to reduce the impact of these pressures. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (28 ULg)
Full Text
See detailAdaptation du modèle PEGASE à deux substances sur deux sous-bassins situés dans les bassins hydrographiques des Agences Adour-Garonne et Rhin-Meuse
Deliège, Jean-François ULg; Everbecq, Etienne ULg; Grard, Aline ULg et al

Conference (2009, March 16)

L’INERIS (Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques) France a élaboré pour le compte du Ministère français de l’Environnement les grandes lignes d’une méthodologie permettant de fixer ... [more ▼]

L’INERIS (Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques) France a élaboré pour le compte du Ministère français de l’Environnement les grandes lignes d’une méthodologie permettant de fixer les Valeurs Limites à l’Emission (VLE) locales de manière à respecter les normes de qualité sur l’ensemble d’un bassin versant. Dans ce cadre, l’INERIS désire tester l’utilisation de modèles de transfert de polluants sur des bassins versant pilotes. L’objectif de cette étude est donc d’adapter le modèle PEGASE pour simuler deux micropolluants (à définir) sur deux bassins versants situé dans les bassins hydrographiques gérés par les agences de l’eau française Rhin-Meuse et Adour-Garonne. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPegase, A software dedicated to Surface Water Quality Assessment and to European database reporting
Deliège, Jean-François ULg; Everbecq, Etienne ULg; Magermans, Pol ULg et al

in Hrebiceck, Jiri (Ed.) Proceedings of the European conference TOWARDS eENVIRONMENT, Opportunities of SEIS and SIZE: Integrating Environmental Knowledge in Europe (2009, March)

The Aquapôle of the University of Liège has been involved in environment modelling for more than 20 years. Its R&D unit focused on the domain of surface water, targeted to water quality. One of its ... [more ▼]

The Aquapôle of the University of Liège has been involved in environment modelling for more than 20 years. Its R&D unit focused on the domain of surface water, targeted to water quality. One of its environmental models, called PEGASE (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux), French acronym for ―Planning and management of water purification‖ is devoted to the characterization of the environmental state of surface water, at the scale of a whole watershed, basin and district. The software has been used operationally in several countries like France and Benelux, but several calculations have also been performed at international level for the international commissions in charge of the Scheldt and the Meuse. PEGASE model requires as input, at least data like digital terrain models, water flow, water level and other hydrodynamic measurements in some geo-localized points, diffuse loads properties, ecological model data (to characterize bacteria, phytoplankton, zooplankton, macrophytes, shells, etc…), chemical discharges (from industry and cities) and treatment plant effect. The output of the software consists in tables, graphs and maps, showing the state of various calculated parameters of quality (DO, BOD, COD, N, P, Chla,… + indices) either at a specified time, along the river, or the temporal evolution at a given point. It provides printed maps or animations of the evolution of the results on the basin. The software is able to simulate non stationary scenarios from a local scale, up to a global scale i.e. a few km² to hundreds of thousands km² and handles the entire river tree (hundreds to thousands of water bodies). Some results of the model are already used to populate the SoE-Wise databases. On another hand, the model is a tool to validate and check consistency of SoE-Wise data at district (and thus international) level. The flexibility of the model enables to choose the time (daily to yearly periods) and spatial (watershed, water body, district, region, country …) scales of the expected results. PEGASE is also a full-scale operational tool for WFD implementation and WISE databases. This means that our partners handle a software (also known as the model) directly usable – and of direct help – in the implementation of the WFD and other water related directives. The model allows the member states to compare efficiently the collected international WISE data and populate database with relevant model results. We propose not only to read the data directly from the database to avoid manipulation mistakes, but also we propose to generate output data in a format directly exploitable by WISE databases administration. [less ▲]

Detailed reference viewed: 339 (86 ULg)
Full Text
See detailEtude de l’impact de la réduction de la température du rejet de la papeterie Burgo Ardennes sur la qualité de l’eau de la rivière réceptrice
Deliège, Jean-François ULg; Grard, Aline ULg; Everbecq, Etienne ULg et al

Report (2009)

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact thermique sur le milieu aquatique de l’entreprise Burgo Ardennes, spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de papier couché. Durant son ... [more ▼]

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact thermique sur le milieu aquatique de l’entreprise Burgo Ardennes, spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de papier couché. Durant son fonctionnement, l’entreprise prélève de l’eau du Ton (affluent de la Chiers) afin d’assurer les processus de fabrication de pâte à papier et de papier couché. Le prélèvement d’eau est réalisé au niveau de la confluence du Ton et de la Chavratte (environ 2 km en amont de l’entreprise). Dans le cadre du renouvellement de l’autorisation de rejet de l’entreprise, des normes de rejets plus strictes sont imposées par la Région wallonne et celle-ci a demandé à l’entreprise de réduire la température maximale autorisée du rejet. Les travaux de modélisation des impacts de rejets thermiques réalisés par l’Unité R&D de l’Aquapôle peuvent évaluer l’impact hydrologique, thermique, physico-chimique et l’impact sur l’écosystème. Les impacts de l’entreprise sur le Ton peuvent être décrits de la manière suivante : - un impact sur le régime thermique de la rivière, compte tenu du rejet d’eau échauffée ; - un impact sur les concentrations de certaines variables physico-chimiques de la qualité de l’eau (oxygène dissous notamment) ; - un impact sur les débits du Ton, toutefois relativement faible puisque la fraction du débit prélevé évaporée vers l’atmosphère est compensée par l’apport en eau du bois. Ces différents impacts sont limités : - par les conditions de l’autorisation de prélèvement et de rejet imposées à l’entreprise par la Région wallonne dans le cadre du permis d’exploiter ; - par les dispositifs techniques mis en place par l’entreprise en vue de respecter l’autorisation et de réduire son impact sur l’environnement. Le premier objectif de l’étude est d’abord d’évaluer, à partir d’une situation de référence actuelle, les impacts prévisibles du rejet thermique de l’entreprise sur la qualité du Ton. Les développements et résultats de cette évaluation sont repris dans le chapitre 4 (« Evaluation des effets de l’entreprise Burgo Ardennes sur le milieu aquatique »). Le second objectif de l’étude est ensuite d’évaluer l’élévation de température engendrée par les rejets thermiques réels (journaliers 2005) sur base de la température naturelle de la rivière. En effet, la température mesurée en aval du point de rejet thermique, à la limite de la zone de mélange, ne doit pas dépasser la température naturelle de plus de 3°C selon les exigences de la Région wallonne. Les développements et résultats de ces évaluations sont détaillés dans le chapitre 5 ci-après (« Evaluation du rejet thermique optimal de l’entreprise Burgo Ardennes »). [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (3 ULg)
Full Text
See detailModélisation d’indices de qualité biologique par PEGASE et réalisation de simulations particulières
Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Everbecq, Etienne ULg et al

Report (2008)

Dans le cadre de la caractérisation des cours d’eau du milieu naturel et de l’appréciation de l’efficacité environnementale des mesures déployées en application de la Directive Cadre sur l’Eau 2000/60/CE ... [more ▼]

Dans le cadre de la caractérisation des cours d’eau du milieu naturel et de l’appréciation de l’efficacité environnementale des mesures déployées en application de la Directive Cadre sur l’Eau 2000/60/CE, l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse demande de modéliser des scénarios particuliers avec le modèle Pégase et à évaluer des indices de qualité biologique à partir de la qualité physico-chimique et de la qualité physique des cours d’eau. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (21 ULg)
Full Text
See detailSimulations MOHICAN pour la statistique des débits maxima (projet STATHY) : bassins de la Warchenne, la Wamme et la Gueule
Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Smitz, Joseph ULg et al

Report (2006)

Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique ... [more ▼]

Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique appliquée, Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur et d’Hydrogéologie, Centre d’Etude et de Modélisation de l’environnement) et la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux (Unité d’Hydraulique agricole) pour le compte et avec le support du Ministère de l’Equipement et des Transports, Service d’Etudes Hydrologiques (MET/SETHY) de la Région wallonne. Dans le cadre du projet STATHY visant à établir la cartographie des zones d’inondation en région Wallonne, il était nécessaire de disposer de séries étendues de débits horaires pour chaque sous-bassin versant. Le modèle MOHICAN a été utilisé à la demande du SETHY pour générer ces données sur 14 années (1991 à 2004) pour 3 sous-bassins pour lesquels la Région Wallonne ne disposait pas de données horaires suffisantes : • La Warchenne à Malmédy (+/- 29 km²), • La Wamme à Hargimont (+/- 81 km²), • La Gueule à Sippenaeken (+/- 120 km²). [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (5 ULg)
Full Text
See detailSchéma directeur intégré pour la préservation de la qualité de l’eau et la valorisation écologique des lacs de l’Eau d’Heure dans le cadre du développement touristique et économique du site
Everbecq, Etienne ULg; Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg et al

Report (2005)

Schéma directeur intégré pour la préservation de la qualité de l’eau et la valorisation écologique des lacs de l’Eau d’Heure dans le cadre du développement touristique et économique du site Les barrages ... [more ▼]

Schéma directeur intégré pour la préservation de la qualité de l’eau et la valorisation écologique des lacs de l’Eau d’Heure dans le cadre du développement touristique et économique du site Les barrages de l'Eau d'Heure (cinq plans d’eau, dont deux principaux liés à la construction des deux grands barrages de la Plate Taille et de l'Eau d'Heure) ont comme but principal de soutenir le débit d’étiage de la Sambre, tout en contribuant à réduire les effets des pollutions urbaines et industrielles résiduelles et à soutenir le débit du canal Charleroi-Bruxelles. Outre ces fonctions, le complexe "Eau d'Heure" représente un attrait touristique indéniable. Des infrastructures touristiques importantes ont été construites, elles constituent un risque pour la qualité de l'eau et de l'environnement. Le niveau de qualité de l'eau est préoccupant pour certains lacs ; aussi, dans l'esprit du « Phasing out » de l'objectif 1, il était urgent d'entreprendre des actions au niveau environnemental pour revaloriser le site des lacs de d'Eau d'Heure, aussi bien au niveau du potentiel touristique que de la qualité environnementale en tant que telle. Le "Schéma directeur intégré pour la préservation de la qualité de l'eau et la valorisation écologique des lacs de l'Eau d'Heure dans le cadre du développement touristique et économique du site" est un projet financé par la Région wallonne et par le fonds européen FEDER. Le programme s’est étalé sur trois ans de 2002 à 2004. Dans une première phase (2 ans), un bilan complet de la qualité des eaux a été dressé : niveau d’eutrophisation, bilan des apports d’eau par le bassin versant (ruissellement, écoulements souterrains ou nappes aquifères), bilan des apports de matières organiques et de nutriments en fonction des activités humaines (notamment agricoles). Le fonctionnement écologique de tout le système a aussi fait l’objet d’études détaillées. Le lien entre tous ces éléments, assuré par une modélisation mathématique, a permis de dégager des actions susceptibles de contrôler l’eutrophisation afin de restaurer les milieux naturels et les biocénoses. Durant la deuxième phase, des recommandations de gestion ont été formulées. Le projet était construit sur un partenariat entre IGRETEC et deux institutions universitaires (FUNDP-URBO/GIREA et ULg-Centre Environnement), en relation avec les communes, les administrations wallonnes (MET, DGRNE, DGATLP, Commissariat au Tourisme …) ainsi qu’avec les gestionnaires (MET, AGLEH). Une "Plaquette" est annexée à cette référence, cf. section 'Adjuvant". Elle a été réalisée par le GIREA (Verniers, G. et Leroy, P.) et le URBO (Sarmento, H.) de la FUNDP, et décrit en synthèse les tâches réalisées au cours de cette étude par l'ensemble des partenaires scientifiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (9 ULg)
Full Text
See detailIntegrated modelling of the hydrological cycle in relation to global climate change
Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Dzisiak, J. P. et al

Report (2005)

The main objectives of the project “INTEGRATED MODELLING OF THE HYDROLOGICAL CYCLE IN RELATION TO GLOBAL CLIMATE CHANGE” (CG/DD/08), are : - to gain knowledge in the understanding of the hydrological ... [more ▼]

The main objectives of the project “INTEGRATED MODELLING OF THE HYDROLOGICAL CYCLE IN RELATION TO GLOBAL CLIMATE CHANGE” (CG/DD/08), are : - to gain knowledge in the understanding of the hydrological system at different time and space scales; - to develop and test an integrated holistic approach that can be able to assess the effects of climate change on the terrestrial hydrologic cycle and on water resources systems. The project is focused on two main aspects : 1) The comparison of models : 3 different types of models are used and compared : - the IRM/KMI uses a spatially non-discretized model (the IRMB model) and develops a spatially semi-discretized model (the SCHEME model); - the ILWM-KUL uses an existing spatially discretized integrated model, the MIKE-SHE model; - the HA-FUSAG, HG-KUL, LGIH-ULG and CE-ULG teams develop and use a spatially-discretized integrated model, composed of existing sub-models of land surface (soils), groundwater and surface water (the MOHISE model). These models have been tested and compared using the same data set, to assess their capabilities to represent the different phases of the terrestrial hydrological cycle (soil, groundwater, surface water). 2) The simulation of the impacts of climate changes on the terrestrial hydrological cycle : climate change scenarios (monthly changes of meteorological variables) were elaborated on the basis of the results of three GCM (Global Climate Models) experiments provided by the IPCC (International Panel on Climate Change) and tested on the test-basins. During the 4 years-project period (1997-2000), the scientific work has been devoted to the construction, integration and implementation of the models and related data bases. The models were tested, calibrated and validated on a few representative Belgian basins. The selected test-basins are the Gette basin (at Budingen : 600 km²), the Geer basin (at Kanne : 465 km²) and the Ourthe Orientale basin (at Mabompré : 319 km²). The results of this research demonstrate the ability of the models to simulate the functioning of the terrestrial hydrological cycle under the present climate and to take into account the major processes that occur in the soils, groundwater and surface water compartments. The models have been used to assess the effects of potential climate changes on the terrestrial hydrological cycle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (8 ULg)
Full Text
See detailMarché de services en vue de simuler l’impact, sur le régime hydrologique de l’Ourthe, de l’implantation de bassins écrêteurs dans les vallées de l’Ourthe et de l’Amblève (MOHICAN)
Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Dautrebande, Sylvia et al

Report (2004)

Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique ... [more ▼]

Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique appliquée, Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur et d’Hydrogéologie, Centre d’Etude et de Modélisation de l’environnement) et la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux (Unité d’Hydraulique agricole) pour le compte et avec le support du Ministère de l’Equipement et des Transports, Service d’Etudes Hydrologiques (MET/SETHY) de la Région wallonne. En 2004, le SETHY a demandé aux développeurs du projet de simuler l’impact sur le régime hydrologique de l’Ourthe, de bassins écrêteurs dans les vallées de l’Ourthe et de l’Amblève. Plus spécifiquement, les objectifs de l’étude étaient d’estimer l’efficacité réelle de ces bassins écrêteurs (Les Combes, 16.3 Mm³, Ourthe ; Gran Han, 15.0 Mm³, Ourthe ; Stoumont, 5.7 Mm³, Amblève) pour la diminution des débits de pointe et des hauteurs d’eau, en particulier lors de très grandes crues. Dans le cas des grandes crues testée, les simulations montrent clairement la grande sensibilité des résultats aux différentes combinaisons possibles des bassins écrêteurs et surtout aux lois de gestion à utiliser pour ces bassins : il n’existe pas une loi générale qui donne un résultat maximal pour tous les types de grandes crues, et la gestion combinée des bassins est délicate. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
Full Text
See detailModélisation mathématique de simulation des crues de la Chiers amont à l’aide des modèles MHM et MOHICAN
Bourouag, Mohamed ULg; Dzisiak, J. P.; Everbecq, Etienne ULg et al

Report (2001)

En 1999, l’Association Intercommunale pour la Valorisation de l’Eau (AIVE) a confié à l’Université de Liège (Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur, d’Hydrogéologie et de Prospection géophysique (LGIH-ULG ... [more ▼]

En 1999, l’Association Intercommunale pour la Valorisation de l’Eau (AIVE) a confié à l’Université de Liège (Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur, d’Hydrogéologie et de Prospection géophysique (LGIH-ULG), Laboratoire d’Hydrodynamique appliquée (HYD-ULG), Centre d’Etude et de Modélisation de l’Environnement (CEME-ULG)), à la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux (Unité d’Hydraulique Agricole) et à l’Université Catholique de Louvain (Unité de Génie rural (GERU-UCL)), la mission de réaliser des modélisations mathématiques de simulations des crues de la CHIERS amont à l’aide des modèles MHM et MOHICAN. Le modèle MHM (« Modèle Hydrologique Maillé ») a été développé par l’Unité de Génie rural de l’UCL. Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique appliquée, Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur et d’Hydrogéologie, Centre d’Etude et de Modélisation de l’environnement) et la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux Louvain (Unité d’Hydraulique agricole) pour le compte et avec le support du Ministère de l’Equipement et des Transports, Service d’Etudes Hydrologiques (MET/SETHY) de la Région wallonne. Le MET a donné l’autorisation d’utiliser le modèle MOHICAN dans le cadre de l’étude hydrologique de la CHIERS. L’étude est organisée en 3 étapes : (i) Elaboration des bases de données et exécution des modèles, (ii) Réalisation de tests des modèles et calibration et (iii) Simulation de scénarios. Le présent rapport présente d’abord le modèle MHM (chapitre 2) et le modèle MOHICAN (chapitre 3) ainsi que les bases de données nécessaires à leur utilisation (chapitre 4 : bases de données pour MHM, chapitre 5 : bases de données pour MOHICAN). Les premières étapes de simulation (phase de calibration et de validation) sont présentées au chapitre 6 (Modélisation MHM – Calibration/Validation) et au chapitre 7 (Modélisation MOHICAN – Calibration/Validation). Enfin, les simulations ont été réalisées : - pour le bassin de la Messancy à Athus, d’une superficie de 68 km² environ; - pour le bassin de la Chiers à Longlaville, représentant un bassin versant de 157 km² environ (comprenant le bassin de la Messancy). Ces simulations réalisées sur base de différents scénarios d’aménagement du bassin de la Chiers amont sont présentées au chapitre 8 (Modélisation MHM – Scénarios) et au chapitre 9 (Modélisation MOHICAN – Scénarios). [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (6 ULg)
Full Text
See detailL'impact thermique et écologique du fonctionnement des centrales électriques sur la Sambre et la Meuse
Everbecq, Etienne ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Deliège, Jean-François ULg et al

Report (2000)

L’objectif de cette étude est de mieux comprendre et de quantifier (via la modélisation mathématique) les phénomènes qui se déroulent dans le milieu aquatique au droit et en aval des centrales électriques ... [more ▼]

L’objectif de cette étude est de mieux comprendre et de quantifier (via la modélisation mathématique) les phénomènes qui se déroulent dans le milieu aquatique au droit et en aval des centrales électriques, en particulier les effets du cumul des prises d’eau et rejets thermiques sur l’écosystème aquatique. L'étude concernait les centrales électriques situées sur la Meuse en région wallonne : la centrale de Tihange, la centrale des Awirs, la centrale de Seraing et la centrale d’Angleur. L'étude a été organisée en 2 phases : La première phase comprenait : - la détermination de l'impact élémentaire de chaque centrale et la détermination de scénarios de fonctionnement des centrale - la détermination de l'impact hydrologique et de l'impact thermique (individuel et cumulé) du fonctionnement des centrales électriques sur la Meuse La deuxième phase comprenait : - la détermination de l'impact écologique du fonctionnement des centrales électriques sur l’écosystème Meuse; - l'examen des actions possibles pour minimiser les impacts Ce rapport final reprend les résultats de la deuxième phase de l'étude [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (4 ULg)
Full Text
See detailApplication, à titre pilote, du modèle PEGASE (Planification Et Gestion de l'ASsainissement des Eaux) pour le Grand-Duché de Luxembourg; Plan de Gestion Global des Eaux
Smitz, Joseph ULg; Everbecq, Etienne ULg; Bourouag, Mohamed ULg et al

Report (1997)

Le modèle Pegase (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle la qualité ... [more ▼]

Le modèle Pegase (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle la qualité des eaux des rivières en fonction des rejets et apports de pollution (relation pression-impact). Développé depuis la fin des années 1980 à l’université de Liège, il permet d'orienter les choix des opérateurs publics et privés en matière de gestion des eaux de surface à l'échelle des petits et grands bassins versants. Dans le cadre de l’établissement du Plan Général de Gestion des Eaux (PGGE) du Grand-duché de Luxembourg (projet LIFE/PGGE cofinancé par la Communauté Européenne), le Ministère de l’Environnement a décidé de faire réaliser une modélisation globale de la qualité des eaux de surface pour l’ensemble du territoire du Grand-duché de Luxembourg avec le modèle Pegase . Ce rapport reprend la description des tâches concernant la structuration des données de base et l'application à titre pilote de la méthodologie PEGASE au territoire du Grand-duché du Luxembourg. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)
Full Text
See detailTransfert du modèle mathématique PEGASE à la Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement
Everbecq, Etienne ULg; Deliège, Jean-François ULg; Dzisiak, J. P. et al

Report (1996)

Le modèle Pegase (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle la qualité ... [more ▼]

Le modèle Pegase (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle la qualité des eaux des rivières en fonction des rejets et apports de pollution (relation pression-impact). Développé depuis la fin des années 1980 à l’université de Liège, il permet d'orienter les choix des opérateurs publics et privés en matière de gestion des eaux de surface à l'échelle des petits et grands bassins versants. La première version de Pegase a été développée à l'initiative de la Région Wallonne entre 1991 et 1993. (http://hdl.handle.net/2268/106010) En 1994, la région Wallone a confié aux développeurs une mission visant à transférer le modèle à l'administration. Outre la création d'une interface utilisateurs et le transfert du modèle proprement dit, la mission a permis de réaliser de nombreuse améliorations au modèle, principalement en ce qui concerne la représentation des rejets. Ce rapport reprend la description synthétique des tâches réalisées lors de la mission. Cinq rapports d'avancement décrivent ces tâches en détail [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe SEVEX project : An integrated numerical model for the dispersion of gas in a complex terrain
Ronday, F.; Everbecq, Etienne ULg; Bourouag, Mohamed ULg et al

in Loss Prevention Colloquium (1995, June)

An interdisciplinary numerical model to investigate different potential accidental scenarios on chemical plants is presented. The dispersion of the pollutants is simulated by a lagrangian particle ... [more ▼]

An interdisciplinary numerical model to investigate different potential accidental scenarios on chemical plants is presented. The dispersion of the pollutants is simulated by a lagrangian particle diffusion model to investigate the impacts of potential releases of pollutants from chemical plants in a complex terrain [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (2 ULg)
See detailThe SEVEX project: Assessment and validation of the SEVEX project.
Ronday, F.; Everbecq, Etienne ULg; Bourouag, Mohamed ULg et al

in Harmonisation within Atmospheric Dispersion Modelling for Regulatory Purposes (1995)

Detailed reference viewed: 17 (7 ULg)
Full Text
See detailModèle 3-D de dispersion atmosphérique de radioéléments autour du site de Tihange
Bourouag, Mohamed ULg; Dzisiak, J. P.; Everbecq, Etienne ULg

Report (1993)

L'A.R. Plan National d'Urgence pour les risques nucléaires impose à l'exploitant de disposer de moyens d'évaluation des conséquences théoriques de rejets atmosphériques. Les modèles visent à permettre une ... [more ▼]

L'A.R. Plan National d'Urgence pour les risques nucléaires impose à l'exploitant de disposer de moyens d'évaluation des conséquences théoriques de rejets atmosphériques. Les modèles visent à permettre une évaluation rapide de la situation radiologique à proximité du site d'exploitation et la préparation d'un rapport communiqué aux autorités, concernant les conséquences potentielles. Le modèle MISTRAL (Modèle Intégré pour la Surveillance du Transport des Radioéléments dans l’Air par un modèle Lagrangien) a été construit début des années 1990 pour voir la possibilité d’utiliser des modèles de dispersion tri-dimensionnels pour calculer les conséquences radiologiques des rejets de radio-éléments dans l’atmosphère par les centrales électriques nucléaires. En effet, les modèles généralement utilisés pour ce calculs étaient de manière générale des modèles gaussiens supposant un sol plat, ce qui augmente fortement l’incertitude dans les zones avec relief (Tihange, Chooz par exemple). Le principe du modèle était le suivant : • Calcul du terme source sur base des mesures en continu réalisées aux centrales • Modèle de champ de vent tridimensionnel (UCL) ; 170 x 170 km • Modèle de dispersion lagrangienne ; 140 x 140 km, mailles « résultats » variables (100, 300, 1000m) o 3 groupes de radioéléments (gaz nobles, iodes, aérosols) o Déposition sèche et humide o Calcul de dose • Architecture informatique o Station de travail UNIX (DECStation 500/133) o Architecture Client/Serveur o DECServeur (collecte données senseurs) o Serveur environnement (Interrogation senseurs cheminées, distribution des données aux différents « clients ») o Serveur champ de vent (création champ de vent) • Interface utilisateurs o Interface semi-graphique o Développé à partir de librairies publiques • Modes de fonctionnement o Mode interactif : calculs « à froid », simulation de scénario prédéfinis o Mode automatique : tourne en permanence (temps réel) ; données d’entrée (vents, rejets) par capteurs o Mode prédictif : fait des prédictions à plusieurs heures en cas d’accident ; condition initiale = résultats mode automatique Le rapport reprend la description du modèle de dispersion et de déposition des radioéléments rejetés aux cheminées de Tihange [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (5 ULg)