References of "Billen, Roland"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailA Reasoning System of Ternary Projective Relations
Clementini, Eliseo; Skiadopoulos, Spiros; Billen, Roland ULg et al

in IEEE Transactions on Knowledge & Data Engineering (2010), 22(2), 161-178

Detailed reference viewed: 74 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBringing Urban Ontologies into Practice
Teller, Jacques ULg; Billen, Roland ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise

in Journal of Information Technology in Construction (2010), 15

Detailed reference viewed: 108 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOntology-based approaches for improving the interoperability between 3D urban models
Metral, Claudine; Billen, Roland ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise et al

in Journal of Information Technology in Construction (2010), 15

3D geodata are more and more available as well as realtime visualization possibilities with free three-dimensional viewers such as Google Earth. This implies a growing demand of 3D city models, which are ... [more ▼]

3D geodata are more and more available as well as realtime visualization possibilities with free three-dimensional viewers such as Google Earth. This implies a growing demand of 3D city models, which are 3D representations at the scale of the city. Despite their intended wide range of applications, such models cannot be used for many urban tasks as they cannot represent the urban information associated with these tasks. On the contrary, ontologies have proven their capacity and usability in the representation of information and knowledge of various domains. Besides, interoperability is a crucial problem for urban information systems. Transferring information between different systems or models requires the ability to set up correspondences between concepts from one system to concepts in the other one. The use of ontologies can greatly facilitate this mechanism of concept matching. In this paper we will present, on the basis of case studies, how ontologies can overstep the semantic limitation of 3D city models and how ontology-based approaches can be used to interconnect urban models in order to improve their interoperability. [less ▲]

Detailed reference viewed: 168 (23 ULg)
See detailVirtual Leodium
Billen, Roland ULg; Blain, Pascal ULg; Habraken, Serge ULg et al

Report (2010)

Detailed reference viewed: 92 (24 ULg)
See detailDéveloppement et utilisation d'un système 4D-SIG au support de la conservation du site de Calakmul (Mexique)
Van Ruymbeke, Muriel ULg; Cervera - Xicotencatl, Ariadna; Garcia - Moreno, Renata et al

Report (2010)

Detailed reference viewed: 43 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOntology-based approaches for improving the interoperability between 3D urban models
Metral, Claudine; Billen, Roland ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise et al

in FormaMente (2010), 1-2(V), 85-111

Detailed reference viewed: 32 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVirtual model of the city of Liège in the eighteen century - "Virtual Leodium"
Billen, Roland ULg; Blain, Pascal ULg; Donneau, Olivier ULg et al

in Verly, Jacques (Ed.) Proceedings of 3D Stereo MEDIA 2009, International 3D Stereo Film and Technology Festival (3D Stereo MEDIA), Liège, Belgium, 1-3 Dec. 2009. (2009, December 01)

Virtual Leodium is a project aiming to scan and digitize a master piece of the collection of the University of Liège, the historical model of the city of Liège around 1730 realised by Gustave Ruhl. The ... [more ▼]

Virtual Leodium is a project aiming to scan and digitize a master piece of the collection of the University of Liège, the historical model of the city of Liège around 1730 realised by Gustave Ruhl. The two main originalities of the approach are to use a projected-fringes scanning technique and to generate a geo-database as a support for archaeological information. This interdisciplinary project gathers physicists, geomaticians, librarians, and archaeologists. [less ▲]

Detailed reference viewed: 344 (87 ULg)
Full Text
See detailSemantic enrichment in the archaeological field: the case of Calakmul
Van Ruymbeke, Muriel ULg; Billen, Roland ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise

Conference (2009, November 23)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA pyramidal classification of ST relationship models
Hallot, Pierre ULg; Billen, Roland ULg

in Van de Weghe, Nico; Gottfried, Björn; De Maeyer, Philippe (Eds.) et al Proceedings of the 3th Workshop on Behaviour Monitoring and Interpretation (2009, November 03)

Although intensive works have been devoted to spatiotemporal modeling during the last two decades, there are only a few models dedicated to relationships between two (or more) moving objects. This paper ... [more ▼]

Although intensive works have been devoted to spatiotemporal modeling during the last two decades, there are only a few models dedicated to relationships between two (or more) moving objects. This paper proposes a classification framework of spatiotemporal relationship models based on the ways spatiotemporal histories are analyzed. First, we discuss model conditions of application. Then we propose a classification of spatiotemporal relationship models based on a pyramidal representation of the quantity of extracted information, i.e. the nature and the complexity of provided information, from spatiotemporal histories. This classification aims helping users to choose adequate models for their purposes. The proposed spatiotemporal histories analysis method could lead to the development of new spatiotemporal relationship models. [less ▲]

Detailed reference viewed: 147 (46 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA Geocodification for 3D objects terrestrial surveys
Kasprzyk, Jean-Paul ULg; Billen, Roland ULg

in Neutens, Tijs; De Ryck, Marijke; De Maeyer, Philippe (Eds.) Proceedings of the 4th International Workshop on 3D Geo-information (2009, November)

Nowadays, mean 3D data aquisition techniques are photogrammetry and laserscanning. Their advantage is the huge amount of points that can be measured in a very short time on the field. Nevertheless, the ... [more ▼]

Nowadays, mean 3D data aquisition techniques are photogrammetry and laserscanning. Their advantage is the huge amount of points that can be measured in a very short time on the field. Nevertheless, the post-processing associated to these techniques allowing to build a real 3D model from the clouds of points is very long. Therefore, we developed a geocodification ("field to finish") for the 3D data acquisition at a low and/or middle level of details. Despite each point is measured one by one with a total station, the user can gain a lot of time because of the almost-absence of post processing. This paper shows some of the developed techniques and tries to demonstrate the possible complementarity between geocodification, laserscanning and photogrammtry. [less ▲]

Detailed reference viewed: 173 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA way to improve management of underground utilities
Sainovic, Ivana ULg; Billen, Roland ULg

in De Mayer, Philippe; Neutens, Tijs; De Ryck, Marijke (Eds.) Proceedings of the 4th International Workshop on 3D Geo-Information (2009, November)

Detailed reference viewed: 63 (8 ULg)
Full Text
See detailLes relations "spatiales" entre géomatique et géographie
Billen, Roland ULg

in Bulletin de la Société Géographique de Liège (2009), (52), 45-47

Detailed reference viewed: 69 (11 ULg)
Full Text
See detailEtude et modélisation des impacts hydrologiques de pluies exceptionnelles dans un environnement valloné et boisé
Deliège, Jean-François ULg; Erpicum, Michel ULg; Dassargues, Alain ULg et al

Scientific conference (2009, September)

Le jeudi 29 mai 2008 a eu lieu en région liégeoise un événement pluvieux extrême qui a eu des conséquences (humaines et financières) douloureuses. Pour rappel, une pluie de courte durée, mais très intense ... [more ▼]

Le jeudi 29 mai 2008 a eu lieu en région liégeoise un événement pluvieux extrême qui a eu des conséquences (humaines et financières) douloureuses. Pour rappel, une pluie de courte durée, mais très intense (lame d’eau d’environ 90 litres par mètre carré en moins de 2 heures) sur le domaine du Sart Tilman a provoqué des inondations très soudaines (communément appelées « flash-floods ») aux abords des ruisseaux descendant du Sart Tilman vers la Meuse et l’Ourthe. Des évènements du même type ont eu lieu dans les semaines suivantes en région liégeoise (Remicourt, …). La méthodologie développée lors cette étude devait donc être transférable à d’autres applications. Le choix du Sart Tilman comme cas d’étude s’imposait cependant vu la bonne connaissance préliminaire du site par les équipes de l’ULg et la concentration des phénomènes extrêmes. Un tel évènement interpelle et amène à chercher à comprendre le phénomène, à le reproduire de façon théorique et à l’anticiper. Ainsi, à l’initiative de la Ministre de la recherche scientifique de la Communauté Française (Marie-Dominique Simonet), l’Aquapôle a fédéré un travail multidisciplinaire visant à décrire les mécanismes de ces événements extrêmes et à reproduire les impacts hydrologiques de ces pluies exceptionnelles à l’échelle locale, dans un environnement boisé et vallonné. Un des objectifs principaux de ce travail était d’obtenir une méthodologie incluant un modèle intégré permettant d’abord de représenter l’évènement, puis par la simulation de scénarios de tester l’effet spécifique de certains facteurs. En effet, outre la complexité de la dynamique météorologique qui les a générés (ces événements exceptionnels ont présenté des caractéristiques homogènes mais à une échelle très locale), les conséquences de l’évènement ont été le fruit de la combinaison complexe d’une série de facteurs environnementaux et humains : nature des sols, topographie locale, couverture végétale, ouvrages anthropiques et urbanisation, etc. De plus, pour effectuer une modélisation hydrologique physiquement basée et spatialement distribuée, il est nécessaire de disposer de nombreuses informations issues de sources différentes. L’approche pluridisciplinaire exigée pour la rencontre de ces phénomènes a pu être rapidement appréhendée à l’Aquapôle de l’Université de Liège. En particulier, l’existence de modèles compartimentaux intégrés a permis de tenir compte de la dynamique des bassins versants, de la nature hydrogéologique des sols et de la complexité des écoulements de surface et/ou sur l’axe hydraulique. Cette approche de modélisation opérationnelle et pragmatique a tout d’abord nécessité la collecte et la préparation d’un grand nombre de données (dans les environnements cartographiques appropriés) afin d’alimenter les modèles et de créer des bases de données. Ce volet a impliqué un noyau d’équipes composées de topo-climatologues, de topographes, d’hydrauliciens, d’hydrogéologues et d’intégrateurs numériques de façon à prendre en considération l’ensemble des processus et paramètres pertinents à l’atteinte de l’objectif visé. Sur base de la description des processus et de leurs dynamiques spatiale et temporelle ayant abouti à ces catastrophes, l’Aquapôle a pu reproduire et mettre en évidence les événements grâce à des outils de simulations numériques s’appuyant sur une description fine de la météorologie et de la topographie locale, des ouvrages d’art existants et des spécificités locales de toute nature (anthropiques et naturelles). Le dernier volet de cette étude a été dédié à l’élaboration intégrée de scénarios de simulation pour l’utilisation du modèle WOLF HYDRO : un modèle hydrologique spatialement et temporellement distribué qui est principalement développé pour représenter les transferts quasi horizontaux prépondérants en périodes de crues. Son approche physiquement basée lui permet d’utiliser au mieux les différentes informations disponibles. Il a été utilisé dans cette étude, en s’appuyant sur les informations générées par les autres équipes. Pour les trois bassins versants étudiés, de caractéristiques sensiblement différentes, la méthodologie employée permet d’aboutir à des hydrogrammes réalistes pour l’épisode du 29 mai 2008. Des scénarios multiples ont également permis de vérifier la sensibilité du modèle, de tester l’influence d’aménagements potentiels sur le bassin versant (changements d’occupation des sols, création de bassins d’orage, …) et de fournir des résultats pour des pluies de récurrences fixées d’une durée proche de l’événement principal. Les observations réalisées lors de l’événement et les résultats de la modélisation permettent de conclure au fait que l’événement de mai 2008 est véritablement extrême et qu’aucun équipement raisonnable n’aurait pu aboutir à un affaiblissement significatif des débits observés aux exutoires des ruisseaux. Les pics de crues sont en effet parfois proches du double de ceux observés pour une crue bi-centennale. Ainsi, lors d’un tel événement, seul un aménagement prudent de l’habitat aux abords des ruisseaux peut amener à une réduction des dommages matériels. En effet, la délivrance de permis d’urbanisme sur le cours d’eau ou à son voisinage immédiat aggrave les conséquences de ces phénomènes exceptionnels. Enfin, conformément à la notification du Gouvernement Wallon (séance du 3 juin 2009), les résultats de la recherche FL², confiée par la Communauté Française à l’ULg, seront intégrés dans les travaux du GTI (Groupe Transversal Inondations). Ces résultats ont fait l’objet d’une présentation collégiale au GTI le 5 octobre 2009 et d’une présentation à destination des communes et d’un public large et ouvert le 19 novembre 2009. [less ▲]

Detailed reference viewed: 117 (29 ULg)
Full Text
See detailEtude et modélisation des impacts hydrologiques de pluies exceptionnelles dans un environnement vallonné et boisé
Deliège, Jean-François ULg; Erpicum, Michel ULg; Dassargues, Alain ULg et al

Report (2009)

Le jeudi 29 mai 2008 a eu lieu en région liégeoise un événement pluvieux extrême qui a eu des conséquences (humaines et financières) douloureuses. Pour rappel, une pluie de courte durée, mais très intense ... [more ▼]

Le jeudi 29 mai 2008 a eu lieu en région liégeoise un événement pluvieux extrême qui a eu des conséquences (humaines et financières) douloureuses. Pour rappel, une pluie de courte durée, mais très intense (lame d’eau d’environ 90 litres par mètre carré en moins de 2 heures) sur le domaine du Sart Tilman a provoqué des inondations très soudaines (communément appelées « flash-floods ») aux abords des ruisseaux descendant du Sart Tilman vers la Meuse et l’Ourthe. Des évènements du même type ont eu lieu dans les semaines suivantes en région liégeoise (Remicourt, …). La méthodologie développée lors cette étude devait donc être transférable à d’autres applications. Le choix du Sart Tilman comme cas d’étude s’imposait cependant vu la bonne connaissance préliminaire du site par les équipes de l’ULg et la concentration des phénomènes extrêmes. Un tel évènement interpelle et amène à chercher à comprendre le phénomène, à le reproduire de façon théorique et à l’anticiper. Ainsi, à l’initiative de la Ministre de la recherche scientifique de la Communauté Française (Marie-Dominique Simonet), l’Aquapôle a fédéré un travail multidisciplinaire visant à décrire les mécanismes de ces événements extrêmes et à reproduire les impacts hydrologiques de ces pluies exceptionnelles à l’échelle locale, dans un environnement boisé et vallonné. Un des objectifs principaux de ce travail était d’obtenir une méthodologie incluant un modèle intégré permettant d’abord de représenter l’évènement, puis par la simulation de scénarios de tester l’effet spécifique de certains facteurs. En effet, outre la complexité de la dynamique météorologique qui les a générés (ces événements exceptionnels ont présenté des caractéristiques homogènes mais à une échelle très locale), les conséquences de l’évènement ont été le fruit de la combinaison complexe d’une série de facteurs environnementaux et humains : nature des sols, topographie locale, couverture végétale, ouvrages anthropiques et urbanisation, etc. De plus, pour effectuer une modélisation hydrologique physiquement basée et spatialement distribuée, il est nécessaire de disposer de nombreuses informations issues de sources différentes. L’approche pluridisciplinaire exigée pour la rencontre de ces phénomènes a pu être rapidement appréhendée à l’Aquapôle de l’Université de Liège. En particulier, l’existence de modèles compartimentaux intégrés a permis de tenir compte de la dynamique des bassins versants, de la nature hydrogéologique des sols et de la complexité des écoulements de surface et/ou sur l’axe hydraulique. Cette approche de modélisation opérationnelle et pragmatique a tout d’abord nécessité la collecte et la préparation d’un grand nombre de données (dans les environnements cartographiques appropriés) afin d’alimenter les modèles et de créer des bases de données. Ce volet a impliqué un noyau d’équipes composées de topo-climatologues, de topographes, d’hydrauliciens, d’hydrogéologues et d’intégrateurs numériques de façon à prendre en considération l’ensemble des processus et paramètres pertinents à l’atteinte de l’objectif visé. Sur base de la description des processus et de leurs dynamiques spatiale et temporelle ayant abouti à ces catastrophes, l’Aquapôle a pu reproduire et mettre en évidence les événements grâce à des outils de simulations numériques s’appuyant sur une description fine de la météorologie et de la topographie locale, des ouvrages d’art existants et des spécificités locales de toute nature (anthropiques et naturelles). Le dernier volet de cette étude a été dédié à l’élaboration intégrée de scénarios de simulation pour l’utilisation du modèle WOLF HYDRO : un modèle hydrologique spatialement et temporellement distribué qui est principalement développé pour représenter les transferts quasi horizontaux prépondérants en périodes de crues. Son approche physiquement basée lui permet d’utiliser au mieux les différentes informations disponibles. Il a été utilisé dans cette étude, en s’appuyant sur les informations générées par les autres équipes. Pour les trois bassins versants étudiés, de caractéristiques sensiblement différentes, la méthodologie employée permet d’aboutir à des hydrogrammes réalistes pour l’épisode du 29 mai 2008. Des scénarios multiples ont également permis de vérifier la sensibilité du modèle, de tester l’influence d’aménagements potentiels sur le bassin versant (changements d’occupation des sols, création de bassins d’orage, …) et de fournir des résultats pour des pluies de récurrences fixées d’une durée proche de l’événement principal. Les observations réalisées lors de l’événement et les résultats de la modélisation permettent de conclure au fait que l’événement de mai 2008 est véritablement extrême et qu’aucun équipement raisonnable n’aurait pu aboutir à un affaiblissement significatif des débits observés aux exutoires des ruisseaux. Les pics de crues sont en effet parfois proches du double de ceux observés pour une crue bi-centennale. Ainsi, lors d’un tel événement, seul un aménagement prudent de l’habitat aux abords des ruisseaux peut amener à une réduction des dommages matériels. En effet, la délivrance de permis d’urbanisme sur le cours d’eau ou à son voisinage immédiat aggrave les conséquences de ces phénomènes exceptionnels. Enfin, conformément à la notification du Gouvernement Wallon (séance du 3 juin 2009), les résultats de la recherche FL², confiée par la Communauté Française à l’ULg, seront intégrés dans les travaux du GTI (Groupe Transversal Inondations). Ces résultats ont fait l’objet d’une présentation collégiale au GTI le 5 octobre 2009 et d’une présentation à destination des communes et d’un public large et ouvert le 19 novembre 2009. [less ▲]

Detailed reference viewed: 129 (47 ULg)
Full Text
See detailOntology-based Models for improving the interoperability of 3D urban information
Metral, Claudine; Billen, Roland ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise et al

in Teller, Jacques; Billen, Roland; Cutting-Decelle, Anne-Françoise (Eds.) Urban Ontologies for an improved communication in urban development projects, Proceedings of the Final Conference of the Cost action C21- Towntology (2009)

Detailed reference viewed: 101 (34 ULg)
Full Text
See detailQualitative spatial reasoning
Billen, Roland ULg; Van de Weghe, Nico

in Thrift, Nigel; Kitchin, Rob (Eds.) International Encyclopaedia of Human Geography (2009)

Detailed reference viewed: 87 (18 ULg)
Full Text
See detailUrban ontologies for an improved communication in urban development projects
Teller, Jacques ULg; Cutting-Decelle, Anne-Françoise; Billen, Roland ULg

Book published by Les éditions de l'Université de Liège (2009)

Detailed reference viewed: 81 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLife and motion configuration: a basis for spatio-temporal generalised reasoning model
Hallot, Pierre ULg; Billen, Roland ULg

in Lecture Notes in Computer Science (2008), 5232/2008

Detailed reference viewed: 107 (43 ULg)