References of "Belloi, Livio"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detail"Gustav Deutsch, Visual Thinker"
Belloi, Livio ULg

in Tscherkassky, Peter (Ed.) Film Unframed. A History of Austrian Avant-Garde Cinema (2012)

Cet article porte "Film ist.", la vaste entreprise de recherche visuelle développée depuis 1996 par l'artiste autrichien Gustav Deutsch. Il s'intéresse, exemples à l'appui, aux subtiles formules de ... [more ▼]

Cet article porte "Film ist.", la vaste entreprise de recherche visuelle développée depuis 1996 par l'artiste autrichien Gustav Deutsch. Il s'intéresse, exemples à l'appui, aux subtiles formules de montage mises au point par le cinéaste : montage sériel, montage par collision, montage gravitationnel et autres formes hybrides. Ces formules de montage permettent de dégager, chez Deutsch, les modalités d'une véritable pensée visuelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detail"Emboîtements cinématographiques : du prétexte narratif au discours imagé"
Belloi, Livio ULg

Conference (2011, August 25)

Si un récit romanesque peut accueillir en abyme une réplique en miniature (Lucien Dällenbach), si, dans le même esprit, un tableau de peinture peut ouvrir son espace à un autre tableau de peinture (Victor ... [more ▼]

Si un récit romanesque peut accueillir en abyme une réplique en miniature (Lucien Dällenbach), si, dans le même esprit, un tableau de peinture peut ouvrir son espace à un autre tableau de peinture (Victor Stoichita), l’image de cinéma n’est pas en reste à cet égard : très tôt, elle s’est mise au miroir, par le procédé devenu canonique du film dans le film. En pareil cas d’espèce, le film premier convoque un film second, identifiable ou non, qui en constitue la glose ou la mise en ironie, selon des structures de redoublement variables. J'aborde ce phénomène de métadiscursivité au travers de deux sites d’images spécifiques : d’une part, le cinéma des premiers temps ; de l’autre, le cinéma expérimental contemporain. Dans le champ du cinéma des premiers temps, il s’agit d’examiner des occurrences assez précoces de réflexivité, au sein desquelles l’image seconde tient essentiellement lieu d’embrayeur narratif. Ainsi, dans "Erreur tragique" (1912) de Louis Feuillade, le personnage principal, assistant à une projection dans une salle de cinéma, a la surprise de voir apparaître sa propre épouse à l’écran, au bras d’un autre homme – prélude à un intense mélodrame conjugal. S’agissant du cinéma expérimental contemporain, l’image seconde se prête généralement à un enchâssement plus complexe au sein du film qui l’inclut et obéit plutôt à une exigence d’interrogation critique du cinéma par lui-même. Ce cas de figure sera envisagé au travers de "Tails" (1976) de Paul Sharits, œuvre méconnue dans laquelle le cinéaste, prolongeant le geste pionnier de Ken Jacobs ("Tom, Tom, the Piper’s Son", 1969), refilme des fragments de pellicule en mouvement et libère l’image seconde des contraintes imposées par le dispositif de projection, la mettant en situation de discourir muettement sur les propriétés physiques du film qui l’expose. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detail"L'archive comme espace de re-création"
Belloi, Livio ULg

Conference (2011, April 05)

Cette communication se propose d'aborder l'archive comme un espace de re-création pour divers artistes contemporains. Elle se concentre sur les œuvres récentes du cinéaste autrichien Gustav Deutsch ... [more ▼]

Cette communication se propose d'aborder l'archive comme un espace de re-création pour divers artistes contemporains. Elle se concentre sur les œuvres récentes du cinéaste autrichien Gustav Deutsch, nommément "Welt Spiegel Kino" (2005) et "Film ist. a girl & a gun" (2009), qui réaniment littéralement le patrimoine cinématographique, lui conférant une urgence nouvelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detail"Eclipses. Le refus de l'image"
Belloi, Livio ULg

Conference (2011, January 28)

En repartant d'un texte programmatique signé, dans le courant des années 20, par le peintre Fernand Léger, cette communication entend aborder la question du refus dans le champ du cinéma d'avant-garde et ... [more ▼]

En repartant d'un texte programmatique signé, dans le courant des années 20, par le peintre Fernand Léger, cette communication entend aborder la question du refus dans le champ du cinéma d'avant-garde et/ou expérimental. Une attention particulière est consacrée au "flicker film" (notamment au travers d'une œuvre méconnue de Norman McLaren), ainsi qu'au film dont, paradoxalement, toute image aurait disparu (Gustav Deutsch). Chemin faisant, des connexions sont marquées avec certaines expérimentations menées dans le champ de la bande dessinée contemporaine et, en particulier, avec les travaux de l'OUBAPO (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle - notamment les œuvres de François Ayroles et de Jochen Gerner). [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (12 ULg)
Full Text
See detailExposer, explorer, exploser. Canon et cinéma de found footage
Belloi, Livio ULg

in Bianchi, Pietro et al. (Ed.) Il Canone cinematografico (2011)

Cet article envisage les relations qui peuvent se nouer entre canon cinématographique, film orphelin et cinéma de found footage. Pour ce faire, il s'appuie sur un échantillon (dans tous les sens du terme ... [more ▼]

Cet article envisage les relations qui peuvent se nouer entre canon cinématographique, film orphelin et cinéma de found footage. Pour ce faire, il s'appuie sur un échantillon (dans tous les sens du terme) du deuxième volet de "Film ist." (Gustav Deutsch, 2002), qui s'offre comme une petite parabole sur l'acte de regarder. [less ▲]

Detailed reference viewed: 143 (9 ULg)
See detail"Les intermittences du visible. Reprises de vue dans le cinéma expérimental américain"
Belloi, Livio ULg

Scientific conference (2010, October 18)

Approche historique et théorique du procédé de la reprise de vue dans le cinéma expérimental américain, abordé à l'aune d'un schème structurant et particulièrement récursif : celui des intermittences du ... [more ▼]

Approche historique et théorique du procédé de la reprise de vue dans le cinéma expérimental américain, abordé à l'aune d'un schème structurant et particulièrement récursif : celui des intermittences du visible. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPièces rapportées. Art de la trouvaille et science du montage selon Gustav Deutsch
Belloi, Livio ULg

in Cinémas (2010), 21(automne), 153-181

This article examines a cardinal work in the field of contemporary found footage film, the Austrian filmmaker Gustav Deutsch's "Film ist". This open work, a veritable visual summa, is a protean attempt to ... [more ▼]

This article examines a cardinal work in the field of contemporary found footage film, the Austrian filmmaker Gustav Deutsch's "Film ist". This open work, a veritable visual summa, is a protean attempt to define cinema by doing and through example. This close reading of a specific segment of "Film ist" enables the author to shine light on the veritable science of montage at play in Deutsch's work. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (6 ULg)
See detail"Regards décalés. Canon et cinéma de found footage"
Belloi, Livio ULg

Scientific conference (2010, March 18)

Detailed reference viewed: 30 (4 ULg)
See detail"Images en ruine. Composition, décomposition et reprises dans l'œuvre de Bill Morrison"
Belloi, Livio ULg

Scientific conference (2010, March 13)

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
See detailUnderstanding the Loop
Delville, Michel ULg; Belloi, Livio ULg

in Armand, Louis (Ed.) Hidden Agendas/Unreported Poetics (2010)

Detailed reference viewed: 34 (9 ULg)
Peer Reviewed
See detailMain basse sur le film. Style, intertextualité, reconfigurations : sur "You Only Live Once" (F. Lang, 1937) et "Dillinger" (M. Nosseck, 1945)
Belloi, Livio ULg

in Quaresima, Leonardo (Ed.) Lo Stile cinematografico (2007)

Cette étude aborde l'épineuse question du style cinématographique. En étudiant deux séquences spécifiques, l'une tirée d'un film de Fritz Lang, l'autre d'un film de Max Nosseck, il s'agit de dépasser les ... [more ▼]

Cette étude aborde l'épineuse question du style cinématographique. En étudiant deux séquences spécifiques, l'une tirée d'un film de Fritz Lang, l'autre d'un film de Max Nosseck, il s'agit de dépasser les paradoxes inhérents à la notion de "style" (marque auctoriale vs norme collective) en leur opposant le concept de "reconfiguration", mixte plus ou moins subtil de reprise et de novation, de citation et d’écart. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (5 ULg)
See detailComparatisme et transversalité
Delville, Michel ULg; Belloi, Livio ULg

Scientific conference (2006, October 11)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Such Apparently Insignificant Details" : Fritz Lang y lo infimo
Belloi, Livio ULg

in Archivos de la Filmoteca : Revista de Estudios Históricos sobre la Imagen (2006), 52(février), 141-169

A close reading of some of Lang's major american films, focusing on their use of details. - Analyse de films issus de la période américaine de Fritz Lang, saisis sous l'angle de leurs effets de détail.

Detailed reference viewed: 37 (10 ULg)
See detailPréambule
Belloi, Livio ULg

in Delville, Michel (Ed.) L'Œuvre en morceaux : esthétiques de la mosaïque (2006)

New critical approaches on the mosaic, apprehended from an interdisciplinary perspective (poetry, art history, film, multimedia).

Detailed reference viewed: 14 (2 ULg)
See detail"Vitraux aux mouvantes pierreries" : le film peint (Marcelle Thirache, Stan Brakhage)
Belloi, Livio ULg

in Delville, Michel (Ed.) L'Œuvre en morceaux : esthétiques de la mosaïque (2006)

Au travers de films contemporains de Marcelle Thirache et de Stan Brakhage, analyse des multiples effets visuels (abstraction, centrement, verticalité, rupture avec le schéma conventionnel de la ... [more ▼]

Au travers de films contemporains de Marcelle Thirache et de Stan Brakhage, analyse des multiples effets visuels (abstraction, centrement, verticalité, rupture avec le schéma conventionnel de la perspective) cultivés par le film peint à la main. - A study of Marcelle Thirache and Stan Brakhage's hand-painted films. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (11 ULg)
See detailL'oeuvre en morceaux: Esthétiques de la mosaïque
Delville, Michel ULg; Belloi, Livio ULg

Book published by Les Impressions Nouvelles (2006)

L'ambition de cet ouvrage est de proposer une esthétique de la forme " mosaïque " à travers les temps et à travers les arts. Dans le sillage du livre de Lucien Dällenbach, Mosaïques (Seuil, 2001), à qui ... [more ▼]

L'ambition de cet ouvrage est de proposer une esthétique de la forme " mosaïque " à travers les temps et à travers les arts. Dans le sillage du livre de Lucien Dällenbach, Mosaïques (Seuil, 2001), à qui le livre est dédié, les divers auteurs discutent, chacun pour une discipline différente, l'importance et l'impact de ce que l'on considère souvent comme la figure de base de l'esthétique contemporaine : la mosaïque. Plus particulièrement, ils examinent le statut d'une forme tiraillée entre l'homogénéité idéale de l'œuvre considérée comme un ensemble et la singularité des fragments qui la constituent. Croisant les arts et les disciplines, multipliant les exemples venus de traditions extrêmement diverses, les études rassemblées dans ce livre offrent la synthèse d'un champ de recherches bariolé et surprenant. Passant de l'action painting à la poésie, des nanonobjets numérisés aux écrans-mosaïques, de la musique sérielle au film peint ou encore du roman au cédérom, L'œuvre en morceaux examine des oeuvres et des démarches aussi diverses que celles de Stéphane Mallarmé, Stan Brakhage, Chris Marker, James Joyce, Jackson Pollock, Gertrude Stein, Edgard Varèse, etc. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (27 ULg)
See detailPréambule
Delville, Michel ULg; Belloi, Livio ULg

in Belloi, Livio; Delville, Michel (Eds.) L'oeuvre en morceaux (2006)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDouces transgressions : notes sur "La Perle" (H. d'Ursel, 1929)
Belloi, Livio ULg

in Mélusine. Cahiers du Centre de Recherche sur le Surréalisme (2004), 26

Cette étude consiste en une lecture approfondie et contextualisante d’un film belge peu connu, à savoir "La Perle" (Henri d’Ursel, 1929, sur un scénario du poète Georges Hugnet). De cet examen ... [more ▼]

Cette étude consiste en une lecture approfondie et contextualisante d’un film belge peu connu, à savoir "La Perle" (Henri d’Ursel, 1929, sur un scénario du poète Georges Hugnet). De cet examen circonstancié et spécialement attentif aux phénomènes d’intertextualité, il ressort notamment que "La Perle" tranche à bien des égards avec les autres grandes œuvres cinématographiques habituellement placées sous la bannière du surréalisme (les films de Bunuel et Dali, de Germaine Dulac, de Man Ray, etc.). En particulier, le film d’Henri d’Ursel se règle sur le principe d’une transgression douce, observant apparemment les conventions narratives, mais dans le seul but de mieux les miner de l’intérieur. Rien de très spectaculaire dans "La Perle", sinon l’expression même des tiraillements intimes dont l’esthétique surréaliste se trouve affectée, entre culture populaire (référence aux "Vampires", le célèbre film à épisodes de Louis Feuillade) et raréfaction poétique (allusion à Stéphane Mallarmé et à son "Coup de dés"). [less ▲]

Detailed reference viewed: 224 (16 ULg)
See detailReconfigurations : la question du plan emblématique
Belloi, Livio ULg

in Marie, Michel (Ed.) La Firme Pathé Frères, 1896-1914 (2004)

Cette étude se penche sur un procédé cinématographique singulier, apparu dans les années 1905-1906 (même si quelques occurrences peuvent s'en repérer dès 1903) : ce qu'il est convenu d'appeler le "plan ... [more ▼]

Cette étude se penche sur un procédé cinématographique singulier, apparu dans les années 1905-1906 (même si quelques occurrences peuvent s'en repérer dès 1903) : ce qu'il est convenu d'appeler le "plan emblématique". Défini sommairement, le plan emblématique est un plan généralement non narratif, qui se plaçait soit en début, soit en fin de film. Placé en début de bande, pareil plan avait pour fonction essentielle de présenter le ou les personnages principaux ; disposé au contraire en fin de film, ce plan spécifique, souvent rapproché, avait pour but de marquer, de façon attractive, la clôture du récit. Emergeant alors que le cinéma s'engage résolument dans la voie de la narration, le plan emblématique est la marque de ce que les films se montrent de plus en plus soucieux de leurs propres limites ou extrémités, et cela au moment même où naît, historiquement parlant, le spectateur de cinéma. [less ▲]

Detailed reference viewed: 104 (13 ULg)